La COVID-19 continue d’infiltrer la bulle du tournoi de relance de la MLS. Cinq membres du Nashville SC ont été déclarés positifs et quatre autres ont produit des tests non concluants.

Neil Davidson
La Presse canadienne

En conséquence, la ligue a reporté le match de Nashville contre le Fire de Chicago, initialement prévu comme l’une des deux premières rencontres du tournoi en Floride, mercredi.

La MLS a révélé qu’elle « continuerait d’évaluer la participation du club de Nashville » au tournoi en attendant les résultats de tests supplémentaires.

La nouvelle survient au lendemain du retrait du FC Dallas de ce tournoi de type Coupe du monde dans la foulée des tests positifs au coronavirus de 10 joueurs et un entraîneur.

Le match d’ouverture du Toronto FC contre D.C. United a été déplacé de vendredi soir à dimanche matin à la suite de l’arrivée tardive du TFC sur le site du tournoi. Toronto devait arriver vendredi dernier, mais l’équipe a été retardée lorsque des tests supplémentaires ont été nécessaires parce qu’un membre du groupe de voyage ressentait certains symptômes.

Tous les tests sont revenus négatifs et l’équipe a pris un vol, lundi.

Le premier match du Toronto FC sera désormais disputé à 9 h.

Le match de vendredi entre les Earthquakes de San Jose et les Sounders de Seattle est désormais devancé à 21 h plutôt que 22 h 30.

Chez les Whitecaps de Vancouver, l’équipe a annoncé qu’elle sera privée de cinq joueurs à la relance. Cela inclut les attaquants Lucas Cavallini, Fredy Montero et Tosaint Ricketts. Le défenseur Andy Rose et le défenseur/milieu de terrain Georges Mukumbilwa ne participeront pas non plus au tournoi.

Ricketts est blessé et Mukumbilwa n’est pas autorisé à quitter le pays. Les trois autres ont des raisons personnelles.

Cavallini a cité la perte de membres de sa famille à cause de la COVID-19.

« Ce fut une décision extrêmement difficile, a-t-il déclaré dans un communiqué. J’aimerais être sur le terrain avec mes coéquipiers. Malheureusement, la COVID-19 a emporté deux membres bien-aimés de ma famille. Je pense qu’il est préférable que je reste à la maison pour soutenir mes proches en cette période difficile. »

Rose et Montero ont également cité des raisons familiales.

« Ma femme doit accoucher le 17 juillet et mon plan initial était d’être avec l’équipe en Floride pour notre premier et peut-être deuxième match, a déclaré Rose, qui est également diabétique. Cependant, le sacrifice de manquer potentiellement la naissance de ma fille et le risque d’infection en rentrant à la maison signifiaient qu’il n’était pas raisonnable de s’y rendre (au tournoi). »

Montero, originaire de Colombie, a cité la pandémie en prenant la « décision difficile » de rester avec sa femme et ses filles au Canada.

« J’aime vraiment ce que je fais dans la vie et j’attends avec impatience de revenir sur le terrain autant que quiconque, mais la santé de ma famille est ma priorité n° 1, a-t-il mentionné. Ma famille et moi avons eu quelques mois compliqués non seulement avec l’isolement au Canada sans famille ni amis, mais aussi avec des urgences sanitaires imprévues. »

Vancouver amorcera la compétition le 15 juillet, contre San Jose.

Par ailleurs, la ligue a révélé que deux des joueurs de Nashville ont reçu leurs résultats positifs confirmés ce week-end, et trois autres ont été informés lundi soir. Les quatre autres subiront d’autres tests à la suite de leurs résultats non concluants.

Les 26 équipes sont maintenant arrivées à Orlando avec tous les joueurs ayant subi des tests à l’hôtel d’accueil de la ligue.

En plus des joueurs de Dallas et de Nashville, un membre du Crew de Columbus s’est également révélé positif.

Les résultats des tests des cinq clubs arrivés lundi, dont Toronto et Vancouver, seront disponibles plus tard mardi.

Le tournoi, disputé au complexe Disney’s Wide World of Sports dans la région d’Orlando, devrait se dérouler jusqu’au 11 août. Il s’agit de la relance de la saison interrompue le 12 mars, deux semaines après son début en raison de la pandémie mondiale.