(Berlin) L’équipe de soccer allemande Borussia Mönchengladbach se dit « sidérée » par l’avalanche de commentaires racistes qui déferle sur son site et ses réseaux sociaux depuis les actions du club en faveur du mouvement « Black Lives Matter » ces derniers jours.

Agence France-Presse

« Vendredi dernier, rappelle le club dans un éditorial en ligne, nous avons diffusé une vidéo CONTRE LE RACISME, en commun avec le Borussia Dortmund, Schalke 04 et le FC Cologne ».

« Ce que nous avons subi depuis dans les commentaires nous laisse sidérés », poursuit le club de Marcus Thuram, le premier footballeur à avoir posé un genou à terre sur le terrain après le décès de George Floyd.  

« Nous continuons à effacer les nombreux commentaires racistes, haineux et méprisants ! », ajoute le club.

« Profondément honte »

Le club va même plus loin, en demandant ouvertement à ses membres « qui ne partagent pas ces valeurs du Borussia Mönchengladbach, de résilier leur adhésion », en affirmant avoir « profondément honte » de ces supporters.  

Le Borussia, sur le modèle des grands clubs associatifs allemands, compte plus de 150 000 membres. L’éditorial remercie également « la majorité des supporters qui essayent de contredire (ces commentaires haineux) avec des arguments raisonnables et des faits ».

Dans la foulée du mouvement de protestation mondial après le décès de George Floyd, un noir américain tué fin mai par la police à Minneapolis, quelques joueurs de Bundesliga ont d’abord montré des signes de solidarité, à titre individuel, avant que plusieurs clubs, dont le Bayern Munich, ne leur emboîtent le pas la semaine dernière, soit en faisant poser un genou à terre à l’équipe, soit en portant T-shirts, maillots ou brassards floqués de slogans antiracistes.