(New York) Les Sounders de Seattle ont révélé qu’un membre de leur personnel de soutien a été testé positif pour la COVID-19.

La Presse canadienne

« Cette personne est actuellement soumise à un protocole d’isolement approprié, ont déclaré les champions de la MLS, dimanche. Aucun autre cas n’a été identifié chez les Sounders. »

La nouvelle est tombée quelques heures après que la Major League Soccer (MLS), qui a suspendu ses activités pendant 30 jours en raison de l’épidémie de la COVID-19, a prolongé son moratoire sur les entraînements de ses équipes jusqu’au 20 mars.

Durant le moratoire des entraînements, les joueurs de la MLS doivent rester sur le territoire du marché de leur club et il leur a été recommandé de prendre des mesures de distanciation sociale.

Les Sounders ont fait savoir que le membre infecté avait travaillé lors du match du 7 mars contre le Crew de Columbus au CenturyLink Field, mais que l’individu n’avait pas côtoyé le grand public.

« L’individu n’est tombé malade que quatre jours après le match et n’avait accès à l’équipe que dans les zones contrôlées pendant le match, a précisé le club dans un communiqué. Sur la base des conseils actuels du personnel médical du club, des spécialistes des maladies infectieuses et des autorités de santé publique, ce cas ne présente aucun risque pour le public, l’équipe visiteuse ou les Sounders FC.

“L’individu n’a pas eu de contact avec l’équipe ou ses activités à tout moment entre le match et le test positif, et le club a été informé que des précautions supplémentaires ne sont pas nécessaires pour le moment. »

La MLS soutient travailler avec des autorités de santé publique, en collaboration avec les clubs, l’Association des joueurs de MLS, et en concertation avec les autres ligues sportives professionnelles nord-américaines afin de finaliser un protocole qui permettrait aux joueurs d’accéder aux installations d’entraînement à des fins de rééducation ou d’entraînement individuel dans des conditions sûres au cours du moratoire sur les entraînements collectifs.