(Orlando) Marcos Llorente, Joao Félix et Diego Costa ont trouvé le fond du filet, aidant l’Atlético Madrid à vaincre l’équipe d’étoiles de la MLS 3-0, mercredi.

Associated Press

Llorente a ouvert la marque pendant la 43e minute de jeu, puis Félix et Costa ont fait leur entrée avant d’ajouter des buts en fin de rencontre. Le début du match a été retardé en raison de la pluie, mais la partie a néanmoins été disputée devant une salle comble de 25 527 spectateurs.

La MLS a affronté une équipe internationale 16 fois lors de son match des étoiles. Lors des deux dernières années, la Juventus de Turin et le Real Madrid s’étaient imposés en tirs de barrage à la suite d’impasse de 1-1 après 90 minutes.

Une forte pluie a forcé les spectateurs à trouver un abri environ une heure avant le début prévu de la rencontre. Le match a finalement commencé 34 minutes plus tard que prévu et la pluie a continué de s’abattre pendant la majorité de la rencontre.

L’Atlético a vite imposé sa volonté, dominant les étoiles de la MLS 12-1 au chapitre des tirs en première demie. Wayne Rooney, du D. C. United, a tenté le seul tir des étoiles de la MLS dans la période, mais sa frappe décochée à partir de l’extérieur de la surface de réparation est passée par-dessus le filet pendant la 26e minute.

Llorente a profité d’une belle remise de Rodrigo Riquelme pour ouvrir la marque. Son tir a dévié sur la main du gardien Andre Blake, de l’Union de Philadelphie, avant d’aboutir dans l’objectif.

Les étoiles de la MLS ont obtenu quelques occasions d’égaler le pointage tôt en deuxième demie. Cependant, Diego Rossi, du LAFC, a raté la cible pendant la 47e minute de jeu, puis le gardien de l’Atlético Antonio Adan a réussi son seul arrêt de la rencontre aux dépens de Nicolas Loderio, des Sounders de Seattle, à la 55e minute de jeu.

Ezequiel Barco, de l’Atlanta United, et Bastian Schweinsteiger, du Fire de Chicago, n’ont pas été en mesure de profiter de coups francs lors de la 80e et la 82e minute.

L’Atlético a mis la victoire hors de portée de ses rivaux en fin de rencontre. Félix a creusé l’écart à la 85e minute, puis Costa a porté le coup de grâce dans la 93e minute.