Le sélectionneur de l'équipe de Belgique, Marc Wilmots, a été démis de ses fonctions car «les objectifs n'ont pas été atteints lors de l'Euro», a annoncé le président de la Fédération belge François De Keersmaecker vendredi à Bruxelles.

Publié le 15 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Il faut une nouvelle impulsion. Notre volonté est désormais de donner un nouvel élan à notre équipe nationale», a indiqué le président de l'Union royale belge des sociétés de football-association (URBSFA) lors d'une conférence de presse.

«Ce groupe peut faire de meilleurs résultats dans un grand tournoi. Merci à Marc Wilmots pour ce qu'il a apporté», a ajouté François De Keersmaecker.

La Belgique avait été éliminée au stade des quarts de finale de l'Euro 2016, battue 3-1 par le pays de Galles, alors que l'objectif fixé à Wilmots était d'atteindre les demi-finales. Au Mondial 2014 au Brésil, la Belgique avait également échoué en quart de finale face à l'Argentine.

Le nom du successeur de Marc Wilmots, en place depuis quatre ans et qui était sous contrat jusqu'en 2018 et le Mondial en Russie, n'est pas encore connu.

Selon le directeur technique Chris Van Puyvelde, le nouvel entraîneur devrait être choisi avant la mi-août, alors que les Diables Rouges disputeront un match amical le 1er septembre face à l'Espagne, qui cherche également un nouveau sélectionneur après le départ de Vicente Del Bosque.

«Il faudra quelqu'un d'expérience, ayant obtenu des résultats dans le football international», a-t-il déclaré.

En 51 matchs à la tête de la sélection nationale, qu'il a portée à la première place du classement de la FIFA pendant plusieurs mois, Wilmots a obtenu 34 victoires, 8 nuls et 9 défaites.