Une enquête du quotidien The Daily Mail avance que la fondation du célèbre attaquant de l'Impact de Montréal Didier Drogba n'aurait remis qu'un très faible pourcentage des dons reçus à des oeuvres de bienfaisance.

Mis à jour le 14 avr. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Dans un texte de son unité d'enquête, mercredi, le quotidien britannique affirme que seulement 16 000 $ US des deux millions US reçus de donateurs originaires du Royaume-Uni, depuis cinq ans, ont éventuellement servi à de bonnes causes.

L'attaquant ivoirien s'est défendu par voie de communiqué en soirée, affirmant qu'il avait fait parvenir 67 pages de documents légaux au quotidien pour démontrer que ses informations étaient «erronées et diffamatoires». Il a aussi révélé qu'il allait entreprendre une poursuite contre The Daily Mail puisque ses journalistes «ont choisi d'ignorer les faits».

Il souligne que malgré les allégations, «il n'y a pas de fraude, pas de corruption, pas de mauvaise gestion et pas de mensonges».

La liste des donateurs contient plusieurs noms connus comme ceux des joueurs de soccer Frank Lampard et John Terry, celui du tennisman Roger Federer et celui du chanteur Bono. La mission de la fondation de Didier Drogba est de bâtir un hôpital et de contribuer à l'éducation des enfants en Côte d'Ivoire, sa terre natale.

Dans son communiqué, Drogba dresse une liste des réalisations de sa fondation, financée par des commanditaires et des dons. Avec les 4,2 millions US amassés depuis sa création, il dit avoir notamment bâti une clinique mobile, financé l'achat de sacs d'école, de livres, d'une machine de dialyse et investi dans des orphelinats.

Cependant, The Daily Mail soutient qu'environ 500 000 $ US auraient servi à l'organisation de soirées bénéfices où des célébrités ont pu assister aux spectacles de certains chanteurs populaires. Le reste des dons dormirait dans des comptes bancaires.

Le quotidien avance également que même si la fondation affirme avoir investi dans la construction d'un hôpital et de cinq autres cliniques, seulement une clinique a été bâtie et ne contient aucun équipement médical, ni de personnel.

Le numéro 11 de l'Impact a précisé que les 1,9 millions US allaient justement servir à équiper l'établissement et à le rendre complètement fonctionnel.

«Leur tentative de détruire le travail que j'ai fait avec la fondation ne va pas me dissuader et ne m'empêchera pas de continuer le travail que j'ai commencé», a écrit Drogba.

La Commission chargée de la supervision des oeuvres de bienfaisance au Royaume-Uni aurait déclenché une enquête à la suite des révélations, selon le quotidien.

ARCHIVES AP

Le coéquipiers de Chelsea Didier Drogba, John Terry et Frank Lampard soulèvent le Community Shield, après avoir remporté le Championnat d'Angleterre en août 2009.