Le défenseur de la sélection croate Josip Simunic ratera la Coupe du monde après avoir été suspendu pour 10 matchs officiels parce qu'il a mené un chant pro-nazi avec des partisans après que son équipe se soit qualifiée pour la phase finale au Brésil.

Publié le 16 déc. 2013
ASSOCIATED PRESS

Simunic a pris un micro après le match éliminatoire de la Croatie contre l'Islande et il a crié aux supporteurs: «Pour la mère-patrie!» et les fans ont répondu: «Prêts!». Il s'agit d'un chant utilisé par le gouvernement fantoche croate qui a digiré le pays durant la Deuxième Guerre mondiale.

La FIFA a statué lundi que ce salut était discriminatoire et offensant.

Simunic s'est également vu interdire d'accéder aux stades où la Croatie va disputer ses 10 matchs de suspension.

Simunic avait auparavant défendu son geste en affirmant qu'il était motivé par l'amour pour son pays.