Arsenal a subi un nouveau coup dur à trois jours de son huitième de finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich en se faisant éliminer de la Coupe d'Angleterre par le club de deuxième division de Blackburn, 1 à 0, samedi à l'Emirates Stadium.

Publié le 16 févr. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'entraîneur Arsène Wenger avait laissé des titulaires au repos, comme Cazorla, Walcott et Wilshere, entrés seulement à la 70e minute, ou encore Sagna et Podolski, restés sur le banc, pour ce huitième de finale a priori facile, à domicile, contre un club relégué de Premier League la saison dernière.

Mais ce sont les «Rovers» qui ont inscrit le seul but du match à la 71e par Kazim-Richards lors d'une de leurs très rares offensives. La domination des Londoniens n'a débouché que sur un petit nombre d'occasions de but.

Les Français Abou Diaby et Laurent Koscielny ont eu deux des meilleures occasions en première période, mais le gardien de Blackburn s'est interposé. En deuxième mi-temps, Kean a encore détourné une tête de Giroud puis vu un tir de Rosicky s'écraser sur sa transversale.

Paradoxalement, l'équipe de D2 a fait la différence alors que le trio majeur d'Arsenal Cazorla-Walcott-Wilshere venait de faire son entrée. Sur un contre, un tir d'Olsson a été repoussé par le gardien Szczesny dans les pieds de Kazim-Richards.

Le public a manifesté sa colère à la fin de la rencontre par des huées apparemment dirigées contre le choix de l'entraîneur français de n'avoir pas aligné sa meilleure équipe possible.

Ecarté depuis longtemps de la course au titre en championnat et éliminé aussi en Coupe de la Ligue, Arsenal a gâché sa dernière occasion de remporter son premier trophée depuis 2005, à moins d'un succès en Ligue des champions plus qu'improbable compte tenu de son niveau actuel.

Cette élimination, la première d'Arsenal en FA Cup par un club de division inférieure sous l'ère Wenger, augure mal des chances des «Gunners» face au Bayern mardi.