Jusqu'à maintenant, John Herdman a une fiche parfaite en tournois. Il est un en un. Il faut dire que ses joueuses ont su faire le travail aussi.

LA PRESSE CANADIENNE

C'est ainsi que jeudi, en finale du tournoi de soccer féminin des Jeux panaméricains, Christine Sinclair a forcé la tenue d'une prolongation et Karina Leblanc a réussi deux arrêts lors des penalties décisifs, ce qui a permis à la sélection canadienne de récolter la première médaille d'or de son histoire dans une compétition d'aussi grande envergure.

«Après deux ans de travail acharné, qui leur aurait mérité un meilleur sort à la Coupe du monde cet été, il s'agit d'une belle récompense pour les joueuses, a indiqué Herdman. Elles avaient simplement besoin de quelqu'un qui ait confiance en leurs capacités.»

Pendant que Candace Chapman était la seule Canadienne à se voir frustrée lors des tirs au but, Leblanc bloquait les tirs de Grazielle Nascimento et Debora De Oliveira pour permettre aux joueuses canadiennes de s'imposer 4-3 aux tirs au but à la suite d'une impasse de 1-1 en temps réglementaire.

«Je pense que la dernière fois que j'ai été impliquée dans des penalties, c'était au collège, a affirmé Leblanc. Mais je voyais tout au ralenti.»

De Oliveira (4e) avait donné le ton au match en donnant les devants rapidement aux Brésiliennes au moyen d'un tir imparable de 20 m dans la lucarne, mais Sinclair (88e) a égalé le score quand tout semblait perdu. Sa reprise de tête réussie sur un corner de Diana Matheson a provoqué la tenue des prolongations.

«Par le passé, on dirait qu'il nous arrivait toujours quelque chose qui nous empêchait d'aller jusqu'au bout. Ce qui est si significatif de cette victoire, c'est qu'on a accordé le premier but, mais on quand même trouvé une façon de rebondir, a noté Leblanc. Le message, c'est que vous pouvez nous ébranler, mais vous ne perdez rien pour attendre parce que nous allons trouver une façon de répliquer.»

L'équipe canadienne féminine avait décroché la médaille d'argent aux Jeux panam de 2003, puis s'était contentée du bronze en 2007.

L'équipe brésilienne présente à Guadalajara comptait 12 joueuses qui étaient de la partie à la dernière Coupe du monde - mais pas Marta. Le Brésil avait remporté le tournoi de soccer féminin des Jeux panaméricains en 2003 et en 2007.

«Même avec la formation qu'elles avaient ici, le Brésil représente l'une des quatre ou cinq meilleures équipes au monde, a souligné Sinclair. Le fait d'avoir rivalisé aussi bien avec elles, c'est une sensation indescriptible.»

Le but hâtif des Brésiliennes a fait en sorte que ces dernières ont préconisé un style conservateur en première demie, laissant les Canadiennes construire le jeu hormis quelques contre-attaques surprise. Sinclair a obtenu la meilleure occasion, mais son tir a filé au-dessus de la transversale.

Les championnes en titre ont augmenté leur niveau de jeu d'un cran à l'attaque en deuxième demie. C'est toutefois à la suite d'un revirement, à la 69e, que leur meilleure occasion est survenue. Leblanc a sauvé la mise au moyen d'un plongeon à droite aux dépens de Thais Guedes.

Les Canadiennes ont ensuite pressé le jeu dans l'espoir d'égaler les chances. Mais comme ç'a été le cas pendant la majorité de la rencontre, les joueuses canadiennes ont rarement été en mesure de mettre Sinclair en valeur.

Jusqu'à la 88e, du moins, quand la star de l'équipe canadienne a trouvé une mince ouverture. C'est tout ce qu'il lui fallait pour garder les espoirs des siennes en vie.

Sinclair s'est échappée partiellement grâce à un relais de Kelly Parker à la 21e minute de la prolongation, mais elle a choisi de placer son tir et la gardienne brésilienne Barbara Barbosa a pu plonger pour aller cueillir le ballon.

«Le Brésil est probablement l'équipe qui préconise le plus un marquage individuel serré, a souligné Sinclair. Mais nous avons eu le dessus parce que nous avions plus d'énergie qu'elles.»

La prochaine étape importante pour la sélection canadienne sera le tournoi de qualification olympique de la CONCACAF, qui sera disputé du 19 au 29 janvier à Vancouver. Le Canada évoluera au sein d'un groupe qui comprend le Costa Rica, Haïti et Cuba. Les deux équipes finalistes obtiendront leur billet pour les JO de Londres.

«Avant notre match amical contre la Suède, nous allons tenir un camp de 10 jours afin de nous assurer que nous serons l'équipe la plus en forme en janvier», a promis Herdman.

Benfeito et Filion plongent vers l'argent

Le tandem québécois formé de Meghan Benfeito et Roseline Filion a décroché la médaille d'argent à l'épreuve synchronisée de la tour de 10 m, jeudi, grâce à une récolte de 318,66 points.

Elles ont terminé à 7,65 points de la paire mexicaine composée de Paola Espinosa et Titiana Ortiz. Le bronze est allé aux Cubaines Yaima Rosario Mena et Annia Rivera, qui ont récolté 269,28 points.

L'équipe de Richard Dober fils (Cap-de-la-Madeleine), Philippe Duschesneau (Saint-Denis-de-Brompton), Steven Jorens (North York) et Connor Taras (Waverley, N.-É.) a remporté l'argent en kayak K4 sur 1000 m plus tôt jeudi. Ils ont signé un chrono de 3:02,653 en finale.

En escrime, l'équipe canadienne masculine - Étienne Lalonde-Turbide de Montréal, Vincent Pelletier de Québec, Tigran Bajgoric de Vancouver et Igor Gantsevich, de Richmond en C.-B., a battu le Chili 45-27 pour mériter le bronze en épée par équipe.

La formation canadienne de hockey sur gazon l'a emporté 3-2 contre Cuba dans un match durement contesté, pour mériter sa place en finale des Jeux pour une 10e fois de suite.

Au judo, Catherine Roberge a remporté la médaille d'argent, tandis qu'Antoine Valois-Fortier et Alexandre Émond ont décroché le bronze.

En athlétisme, Malindi Elmore, de Kelowna, en C.-B., a remporté le bronze au 1 500 m.

L'haltérophile montréalais George Kobaladze a quant à lui ramené la médaille de bronze après avoir bien fait dans la compétition masculine des plus de 105 kg.

Jennifer Park de Nanaimo, en C.-B., a décroché la médaille d'argent à la compétition féminine du jeu des 10 quilles, tandis que sa coéquipière, la Montréalaise Caroline Lagrange, a remporté le bronze.

La Torontoise Olivia Grant a monté sur la troisième marche du podium à l'épreuve féminine de karaté chez les plus de 68 kg, tandis que son coéquipier Shaun Dhillon de New Westminster, en C.-B., a remporté le bronze dans la division masculine des plus 84 kg.

L'équipe masculine canadienne de water-polo a battu le Brésil au compte de 8-6, jeudi. Ils retrouveront les Américains en grande finale samedi.