L'attaquant des Corinthians, Ronaldo, qui aurait tiré les cheveux d'un adversaire dimanche, en match du Championnat brésilien, pourrait encourir une sanction si, après visionnage des images, le mauvais geste était confirmé, a annoncé mardi le Tribunal supérieur de justice sportive (STJD).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le STJD doit analyser les vidéos et photographies du match entre les Corinthians et Botafogo, au moment où Ronaldo se serait défait du marquage de son vis à vis Fahel, qui lui tirait le maillot, en tirant ses cheveux vers l'arrière.

«Nous avons demandé à voir les images télévisées du match et nous jugerons s'il y a eu une faute, a expliqué le procureur général de la STJD, Paulo Schmitt. Le tirage de cheveux en football n'était jamais arrivé, il ne manque désormais que les griffures.»

Ronaldo risque de un a trois matches de suspension si son geste est considéré comme un «acte déloyal», en revanche sa peine pourrait monter à dix matches si «le geste antisportif» était retenu.

Victime d'une rupture du tendon rotulien du genou gauche en février 2008, «El Fenomeno» s'est relancé début mars avec les Corinthians, avec lesquels il a remporté le Championnat de Sao Paulo, inscrivant 10 buts en 13 matches.

Le joueur de 32 ans, sous contrat avec Corinthians jusqu'en décembre, a déclaré à la presse locale le 15 mai qu'il songeait à la retraite, mais qu'il pousserait bien jusqu'en 2010 s'il avait une chance de disputer une cinquième Coupe du Monde, en Afrique du Sud.

Ronaldo est le meilleur buteur de l'histoire en phase finale de Coupe du Monde, avec 15 buts marqués en 1998, 2002 et 2006.