Source ID:; App Source:

Carey Price n'est pas le seul à blâmer

Claude Julien a eu raison de le souligner en... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Claude Julien a eu raison de le souligner en point de presse: l'équipe a joué de façon atroce devant Carey Price hier soir contre les Sabres de Buffalo.

Photo Bernard Brault, La Presse

Ça ne s'est pas vraiment réglé pour Carey Price depuis hier matin, n'est-ce pas?

Price a encaissé six autres buts contre les Sabres, mais il a eu le mérite de faire acte de contrition après la rencontre.

      

Le Canadien ne gagnera pas ses matchs si Price ne redevient pas le gardien dominant qu'il était. Cependant, le numéro un du CH ne se replacera pas si l'équipe devant lui ne se replace pas.

      

Claude Julien a eu raison de le souligner en point de presse: l'équipe a joué de façon atroce devant son gardien hier soir.

      

Souvenez-vous du début de saison. L'échec-avant efficace de l'équipe tuait dans l'oeuf la plupart des attaques de l'adversaire. On ne laissait pas l'ennemi gagner en vitesse en zone neutre et on interceptait un nombre incalculable de passes.

Même en zone défensive, le porteur de la rondelle devait agir rapidement parce qu'un joueur du Canadien menaçait de lui arracher le disque. Analysons les six buts accordés hier par le CH.      

Premier but: l'erreur commence en zone adverse. Kotkaniemi, Lehkonen et le nouveau-venu Agostino se retrouvent derrière le filet adverse. Agostino perd la rondelle de vue quand elle arrive à ses pieds. Xavier Ouellet doit faire une meilleure lecture de la situation. Foncer vers la rondelle pour permettre à l'attaque de se poursuivre n'est pas un vilain jeu, mais pas lorsque les trois attaquants se trouvent aussi profondément en zone ennemie. Personne ne pouvait le couvrir et les Sabres ont obtenu leur deuxième attaque à deux contre un du match. Rodrigues a fait mine de tirer devant Victor Mete, avant de refiler habilement à Sobotka devant le but. Un seul joueur a été blâmé par l'entraineur sur le jeu, Mete, pour avoir omis de couvrir la ligne de passe. Price n'y pouvait absolument rien.

Deuxième but: Sobotka, encore lui, n'est nullement inquiété lorsqu'il effectue sa sortie de zone. Quand il a la rondelle à sa ligne bleue, le joueur le plus proche de lui, Phillip Danault, se trouve à la ligne rouge. Sans pression, Sobotka refile à Reinhart, qui bat facilement Danault dans sa bataille à un contre un. Reinhart dirige un tir flottant vers Price, qui peine à contrôler le rebond. Deux joueurs se retrouvent seuls devant lui pour saisir le retour, Sobotka, sous le regard de Danault, qui ne le couvre pas, et Nathan Beaulieu, qui a échappé à la surveillance de Gallagher.

Troisième but: Danault perd sa mise en jeu. Les Sabres récupèrent et tirent. Price maitrise bien son retour et envoie le disque dans le coin. Petry récupère un brin nonchalamment, avec une seule main sur le bâton, avant d'envoyer mollement la rondelle le long de la rampe. Le défenseur adverse intercepte facilement. Un moment plus tard, Sheary, laissé seul devant le filet, avec un Petry en retard, fait mouche sur une belle passe de derrière le but.

Quatrième but: Max Domi a le temps voulu d'exécuter sa sortie de zone. Il tente une passe nonchalante du revers interceptée par Skinner à la ligne bleue du CH. Les Sabre contre-attaquent à deux contre un. Tout le monde chez le Canadien est pris au dépourvu. L'ailier droit Shaw est devant le filet. Il est encore passif devant Eichel quand celui-ci récupère le long de la bande et tente de revenir dans l'enclave. Drouin le remarque et quitte sa position à l'aile gauche pour compenser. Il laisse ainsi le flanc droit complètement libre. Skinner est laissé seul sur le flanc droit lorsqu'il récupère le retour de tir. Price lent à réagir sur le rebond, mais on ne l'a pas aidé.

Cinquième but: Danault, dont c'est l'un des rares mauvais matchs cette saison, tombe à genoux sur la mise en jeu, Eichel récupère la rondelle derrière lui et tous les yeux sont rivés sur le capitaine des Sabres. Petry est obnubilé par le disque et oublie de surveiller Skinner devant le filet. C'est un jeu d'enfant pour Eichel de remettre à son complice. Price n'a aucune chance sur le jeu.

Sixième but: On demande une chose à ses joueurs en prolongation à trois contre trois. Toucher le filet quand on tire au but, pour éviter les contre-attaques. Lehkonen n'a pas respecté cette consigne de base. La rondelle a frappé la baie vitrée sur son tir et le défenseur Ristolainen a eu droit à une échappée partielle. On aurait aimé voir Price faire l'arrêt sur ce puissant tir, mais Lekhonen mérite aussi une tape sur les doigts.

Certaines décisions des entraîneurs ont pu surprendre au cours de ce match, même si elles n'ont pas eu d'impact direct sur le résultat.

      

Karl Alzner passe d'indésirable, rayé régulièrement de la formation, à troisième défenseur le plus utilisé chez le CH derrière Jeff Petry et Mike Reilly.

      

En troisième période, Alzner a été le défenseur utilisé le plus souvent à cinq contre cinq (7:29). Seul Reilly a joué plus souvent que lui en raison de son utilisation en supériorité numérique.

      

Fraîchement rappelé des mineures, Kenny Agostino a eu droit à 3:26 d'utilisation en supériorité numérique. Au nom de quoi? C'est presque une minute de plus que Kotkaniemi, Hudon et Shaw. Lehkonen et Danault n'ont pas eu droit à une seule seconde en pareilles circonstances. Je me demande bien comment les vétérans ont réagi.

      

Il y aura plusieurs choses à régler d'ici la visite des Golden Knights demain soir. Et pas seulement le cas du gardien. Mais la nouvelle: le Canadien occupe toujours, contre toute attente, le troisième rang de sa division avec une fiche de 8-5-3. Ils ont cependant intérêt à se replacer rapidement pour éviter une chute au classement.

- - -

 

À LIRE: La carrière de Tomas Plekanec avec le Canadien est donc terminée. Selon toute vraisemblance, on l'a embauché cet été afin qu'il puisse disputer son 1000e match dans l'uniforme du CH, puisqu'il a pris part à un seul match par la suite. Dommage qu'on ait perdu un jeune centre défensif comme Jacob De La Rose dans le processus. À moins qu'on ne nous annonce une blessure survenue à son 1001e match...




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer