Seattle a le vent dans les voiles. En octobre, l'un des deux propriétaires de la future équipe de la LNH, le célèbre producteur hollywoodien Jerry Bruckheimer, fera une présentation au comité exécutif de la Ligue nationale de hockey.

Publié le 27 août 2018
Mathias Brunet LA PRESSE

Si tout se passe bien, les 31 propriétaires de la LNH passeront au vote dès décembre.

Bruckheimer, dont la fortune était estimée à 850 millions en 2016 (Flashdance, Beverly Hills Cop, Top Gun, Pearl Harbor), a soumis sa candidature à une éventuelle expansion en février et accepté le montant fixé par la Ligue pour y accéder dès 2020-2021: 650 millions, soit 150 millions de plus que les Golden Knights de Vegas.

Seule incertitude au tableau, les rénovations du KeyArena de Seattle, dont la fin des travaux est prévue pour l'automne 2020. On vient d'annoncer un dépassement des coûts de 100 millions, pour gonfler la facture à 700 millions.

Bruckheimer semble confiant. Dans une entrevue accordée au Seattle Times et publiée aujourd'hui, il dit s'inspirer des Golden Knights.

«Ils ont fait un travail extraordinaire. Ils ont embauché les bonnes personnes, ont bien manoeuvré au plan de la mise en marché et ils ont vite créé un attachement des fans. Nous regarderons de près ce qu'ils ont réussi à faire pour bâtir un club gagnant aussi rapidement.»

Le succès de Vegas contribuera à mousser la candidature de Seattle. Les Golden Knights ont prouvé que les fans pouvaient s'attacher rapidement à un club de hockey dans l'Ouest américain.

Les Kings de Los Angeles et les Ducks d'Anaheim ont ramené la Coupe Stanley en Californie trois fois depuis 2007. San Jose et Nashville ont atteint la finale récemment.

L'arrivée d'un club dans l'Association de l'ouest permettrait à chaque association de compter 16 clubs.

Bruckheimer est un grand fan de hockey. Il dit avoir visité Wayne Gretzky dans le vestiaire après que celui-ci eut marqué son 802e but en carrière, lui permettant de devancer Gordie Howe au premier rang de l'histoire. Il a aussi tenté d'acheter les Penguins de Pittsburgh au tournant des années 2000.

À sa sortie du meeting des gouverneurs en juin, le commissaire Gary Bettman s'est dit optimiste de voir un club de Seattle disputer la saison 2020-2021.

Les règles de l'expansion demeureraient les mêmes pour Seattle que pour Vegas à une exception: les Golden Knights n'auraient pas à protéger de joueurs.