Louis Leblanc vient d'être retranché de l'équipe canadienne junior et déjà, certains sous-entendent que le Canadien pourrait s'être trompé dans son cas.

Publié le 16 déc. 2009
Mathias Brunet

Curieusement, plusieurs fans avaient eu une réaction semblable en 2006 lorsque Carey Price avait été renvoyé au profit de Justin Pogge et Devan Dubnyk. Un an plus tard, Price remportait l'or avec l'équipe canadienne junior. Trois ans plus tard, Price est un gardien numéro un dans la LNH tandis que Dubnyk et Pogge n'ont pu s'établir dans la Ligue nationale.

Cette même année 2006, Marc-Edouard Vlasic, Devin Setoguchi, Bryan Little et Derick Brassard avaient été retranchés au profit de Kyle Chipchura, Dan Bertram, Ryan O'Marra, Michael Blunden, Benoit Pouliot et Tom Pyatt, entre autres. De tels exemples pleuvent à chaque année.

Dans un monde idéal, l'expérience aurait été très profitable à Louis Leblanc. Mais on ne tirer aucune conclusion de son exclusion de l'équipe. Je ne dis pas qu'il deviendra une vedette dans la LNH. Je ne dis pas non plus qu'il ne le sera pas. Je mentionne simplement que la nouvelle d'aujourd'hui ne nous permet pas de porter un jugement sur son talent. Auriez-vous misé sur Dan Betram au profit de Devin Setoguchi ou Derick Brassard en 2006?

J'aurai davantage d'informations au cours de la journée, mais je me demande dans quelle condition physique il s'est présenté à ce camp d'entraînement, après avoir raté les derniers matchs de son équipe à Harvard en raison d'une blessure au poignet. La question se pose puisqu'il avait été dominant au camp de développement de l'équipe canadienne cet été.

D'autres joueurs repêchés en première ronde ne seront pas de l'aventure eux non plus: Scott Glennie, repêché au huitième rang par Dallas, Zach Kassian (13e, Buffalo), Peter Holland (15e, Anaheim), Dylan Olsen (28e, Chicago) et Simon Després (30e, Pittsburgh).

Des choix de première ronde en 2008 comme Joe Colborne (16e, Boston) et Tyler Cuma (23e, Minnesota) n'y seront pas eux non plus.

On pourra s'en reparler avec plus de recul dans quelques années.

Bravo Jordan Caron, Marco Scandella, Patrice Cormier, Gabriel Bourque et Jake Allen.