L'entraîneur en chef du Canadien a rabroué une jeune journaliste de Team 990 lors de son point de presse après la rencontre de samedi. (Merci Habsinsideout pour le lien audio)

Mathias Brunet

Jessica Rusnak lui a demandé pourquoi Mathieu Darche plutôt qu'Erik Cole en supériorité numérique et le coach lui a répondu sèchement que si elle avait fait les recherches nécessaires, elle aurait réalisé que Cole a marqué seulement trois buts en supériorité numérique l'an dernier en Caroline.

Je peux comprendre que les nerfs de Jacques Martin étaient encore à vif quelques minutes après cet autre revers et que le moment n'est pas toujours bien choisi de poser des questions délicates. Mais le métier d'entraîneur consiste à répondre à ce type de question plus douloureuses à l'occasion, surtout quand l'équipe connaît son pire départ depuis des décennies. De remettre en question le sérieux d'une journaliste parce que la question ne lui plaisait pas n'était pas très élégant.

La question de Jessica Rusnak méritait d'être posée car elle brûlait les lèvres d'une majorité d'observateurs et de partisans du CH. Le coach aurait pu lui répondre qu'il voulait donner une chance à Darche car celui-ci n'hésite jamais à se planter devant le filet adverse et à recevoir une mitraille de coup pour défendre son positionnement devant le gardien adverse. Ou encore que l'éthique de travail de Darche est irréprochable et qu'il veut lancer un message aux autres.

Mais si on parle de "recherche", justement, on notera que Cole a compté 43 buts en carrière en supériorité numérique, contre 3 pour Darche.

Par ailleurs, le Canadien a effectué un échange mineur aujourd'hui. Brock Trotter pour un centre droitier d'expérience de quatrième trio, Petteri Nokelainen. Un peu de profondeur pour le CH, pourvu que Trotter n'explose pas là-bas. Ils ont pas mal tous beaucoup de succès ailleurs ceux que le Tricolore échange depuis quelques années...

NOTES: Je quitte pour Toronto à l'aube demain pour assister à la remise des prix du "Canadian Online Publishing Awards", où "Rondelle Libre" se trouve finaliste au titre de meilleur blogue. Le Toronto Star, Le Globe And Mail, CBC, The Gazette et ma collègue de Cyberpresse Silvia Galipeau, entre autres se trouvent aussi parmi les finalistes. En conséquence, je serai peut-être moins actif sur le blogue lundi et mardi matin. Je ferai quand même mon gros possible...