Me voilà de retour après de belles vacances.

Publié le 24 août 2015
Mathias Brunet

Parmi les nouvelles annoncées lors de ma pause, l'embauche à Montréal de l'énigmatique Alexander Semin.

J'ai souvent critiqué Semin. Attaquant nonchalant, surpayé, individualiste. L'ancien DG des Hurricanes, Jim Rutherford, a commis une gaffe de taille en lui accordant 35M$ pour cinq ans en 2013 après une bonne première saison (44 points en autant de rencontres) en Caroline. Son rendement a vite décliné lors des deux saisons suivantes, au point où le successeur de Rutherford, Ron Francis, a racheté son contrat cet été. Semin venait de connaître une saison de 19 points, dont seulement six buts, en 57 matchs.

Autant j'ai blâmé Rutherford pour "sa grande générosité" en 2013, autant j'applaudis la décision de Marc Bergevin d'embaucher Semin pour un an à un coût très raisonnable de 1,1M$.

À 31 ans, ses saisons de 35 à 40 buts semblent révolues, mais il en a compté 22 en 65 matchs il y a deux ans seulement. Semin ne voudra sans doute pas rater sa chance de s'accrocher à la LNH et à un autre lucratif contrat et il aura intérêt à respecter les consignes et travailler. Il comble un vide laissé par le départ de Pierre-Alexandre Parenteau, très décevant à Montréal. Semin aurait été miné par une blessure au poignet l'an dernier. Voyons si en santé il retrouvera l'élan des beaux jours.

Et si jamais Semin ne fait pas l'affaire, l'entraîneur pourra l'écarter sans gêne de la formation puisque le Russe ne touche pas un salaire énorme pour un ailier offensif. La présence de Semin forcera aussi les jeunes Nikita Scherbak, Michael McCarron, Charles Hudon et compagnie à redoubler d'ardeur pour mériter un poste. Les recrues doivent gagner leur place, pas le contraire.

Je m'inquiète davantage pour l'an prochain, si jamais Semin connait une saison intéressante. J'espère alors que Marc Bergevin ne tombera pas dans le piège de Jim Rutherford et ne lui donnera pas de contrat à long terme. Si tout se passe comme prévu, Bergevin pourra se permettre de ne pas reconduire le contrat de Semin pour faire une place à un Sherbak plus vieux d'un an.

Avec l'arrivée de Semin à la place de Parenteau, de l'ailier droit Zack Kassian en retour de l'ailier gauche Brandon Prust, l'embauche de Jeff Petry, de Torrey Mitchell, l'éclosion de Jacob De La Rose, le CH a une meilleure formation qu'à pareille date l'an dernier (rappelez-vous, Rene Bourque, Mike Weaver et Manny Malhotra étaient en uniforme lors du premier match de la saison!).