À Pékin, du 4 au 20 février, Marc Gagnon vivra ses premiers Jeux olympiques en tant qu’entraîneur adjoint de l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste. Mais pour le natif de Chicoutimi, ce moment revêtira un caractère particulier à bien des égards.

Publié le 22 janvier
Le Quotidien

Il y a 29 ans, dans ce même aréna de Pékin, le jeune Saguenéen participait à sa première compétition internationale et il y a remporté son premier titre de champion du monde. De plus, il y a exactement 20 ans, il récoltait trois autres médailles aux Jeux de Salt Lake City 2002 pour inscrire son nom dans l’histoire du sport canadien en tant que plus grand médaillé olympique. À n’en pas douter, les Jeux de 2022 s’annoncent remplis d’émotions !

Lisez la suite sur le site du Quotidien