(San Jose) L’attaquant des Sharks de San Jose Evander Kane serait sous enquête en raison d’allégations d’utilisation d’un faux passeport vaccinal.

Josh Dubow Associated Press

Une personne au courant des détails de l’enquête a révélé à l’Associated Press que la LNH enquête sur une possible présentation d’un faux passeport vaccinal par le patineur.

Front Office Sports a en premier divulgué la tenue de cette enquête.

L’utilisation d’un faux passeport vaccinal est illégale autant au Canada qu’aux États-Unis, ainsi que contraire aux règles de la Ligue nationale de hockey.

Il s’agit de la plus récente enquête à toucher Kane, lui qui a été blanchi le mois dernier seulement d’avoir misé sur des rencontres de la LNH, dont certains paris contre les Sharks, des allégations faites par son ex-conjointe.

La ligue a indiqué ne pas avoir trouvé de preuves de ces allégations, mais qu’elle en vérifiait d’autres. Kane a aussi été accusé par Anna Kane d’agression physique et sexuelle. Il a nié ces gestes.

Kane et les Sharks ont convenu qu’il allait demeurer loin de l’équipe pendant ces enquêtes.

Âgé de 30 ans, Kane en est à la troisième saison de son contrat de sept ans et 49 millions US. Les Sharks ont sa troisième organisation après les Thrashers d’Atlanta/Jets de Winnipeg et les Sabres de Buffalo.

La saison dernière, il a marqué 22 buts et ajouté 27 aides en 56 rencontres.