Le Canadien a annoncé mercredi après-midi que le nom de Brendan Gallagher a été placé sur la liste des blessés à long terme et que son absence sera au minimum de six semaines.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Ce dernier bout d’information est intéressant, car selon les règlements, un joueur peut être placé sur la liste des blessés à long terme s’il rate 10 matchs ou 24 jours.

Une absence de six semaines nous mène au 19 mai, soit en plein cœur du premier tour des séries. À l’heure actuelle, le dernier match de la saison du CH est prévu le 11 mai.

Au moment de sa visioconférence quotidienne, Dominique Ducharme disait espérer que Gallagher évite une opération à son pouce droit, qu’il s’est fracturé lundi, quand une rondelle tirée par Alexander Romanov l’a atteint.

« Il doit encore voir les médecins. De ce que je comprends, ils doivent attendre que l’enflure parte pour voir ce qui en est. On a bon espoir qu’il n’aura pas besoin [d’une opération], mais on ne sait jamais », a dit Ducharme.

Son absence jusqu’à la fin du calendrier donne un petit coussin supplémentaire à Marc Bergevin sous le plafond salarial, puisque son salaire annuel de 3,75 millions de dollars ne comptera plus dans la masse salariale. Reste à voir si le DG s’en servira pour ajouter un autre élément, ou simplement pour mieux respirer cette saison.

Un gros trou à combler

Le Canadien reprend l’action mercredi soir, contre les Maple Leafs, à Toronto. Ducharme remplacera Gallagher par Jesperi Kotkaniemi, à la droite de Phillip Danault.

« C’est une grosse partie du cœur de l’équipe, a admis Danault, en visioconférence. C’est sûr que ça fait mal de le perdre pour quelques semaines. Ça fait mal, mais quand on a perdu [Tyler Toffoli], on a tous élevé notre niveau de jeu. On a aussi perdu Gally au dernier match et on a gagné. On voit la culture d’équipe. On a des gars pour éponger sa perte. Kotkaniemi, on sait qu’il a un excellent tir et une bonne vision. On va se parler sur la glace. C’est un bon ajustement pour lui aussi. »

La perte de Gallagher n’est évidemment pas anodine. Avec 14 buts en 35 matchs, il se dirigeait vers une récolte de 22 buts cette saison, l’équivalent de 33 buts sur une saison normale de 82 matchs.

« Kotkaniemi amène quelque chose de différent, il fabrique des jeux et il est capable de marquer. Je m’attends à ce que l’attaque soit là et qu’ils soient responsables », a résumé Ducharme.

L’équipe peut toutefois se consoler avec le coussin dont elle s’est dotée en vue d’une qualification pour les séries. Le CH vient au 4e et dernier rang donnant accès aux séries dans la Division nord, mais a des matchs en main sur tous ses rivaux. Avec 43 points en 35 matchs, Montréal a huit points d’avance sur ses plus proches rivaux, soit Calgary et Vancouver, mais qui ont joué respectivement 37 et 40 matchs. Bref, à moins d’une réelle déroute, l’équipe devrait participer aux séries.

Avec Kotkaniemi qui est déplacé à l’aile, Jake Evans devrait le remplacer au centre du quatrième trio. En défense, la formation restera intacte.

Jake Allen défendra le filet montréalais, tandis que Carey Price est resté à Montréal pour subir des traitements afin de soigner une blessure au bas du corps. Détail intéressant, c’est Cayden Primeau, et non pas Charlie Lindgren, qui sera en uniforme à titre d’auxiliaire. Primeau a été rappelé du Rocket mardi, mais était officiellement au sein de l’équipe de réserve. Il n’y est pas resté bien longtemps !

La formation probable du Canadien

Tatar-Danault-Kotkaniemi
Drouin-Staal-Toffoli
Perry-Anderson-Suzuki
Byron-Evans-Lehkonen

Edmundson-Weber
Kulak-Petry
Mete-Ouellet

Allen

La formation probable des Maple Leafs (selon les collègues sur place)

Hyman-Matthews-Marner
Galchenyuk-Tavares-Nylander
Thornton-Kerfoot-Spezza
Mikheyev-Engvall-Simmonds

Rielly-Brodie
Muzzin-Holl
Dermott-Bogosian

Campbell