Le Canadien disputait jeudi le premier des deux matchs intraéquipe prévus au camp. Un match au cours duquel les plus jeunes se sont mis en valeur.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Ça commence par Alexander Romanov, qui a été intense à souhait comme on s’y attend de sa part. Mais au-delà de cette fougue, abondamment décrite par ses coéquipiers ces derniers jours, Romanov a aussi démontré qu’il pouvait bien cadrer avec le style de jeu mis en place par Claude Julien, basé sur la vitesse d’exécution. Dans le cas de Romanov, ça se traduit par de bonnes premières passes, précises, décochées rapidement.

Il n’a pas été exempt d’erreurs non plus, comme cette passe plutôt risquée qui a forcé Jesperi Kotkaniemi à sortir sa feinte du dimanche.

Parlant de Kotkaniemi, il a inscrit deux buts, dont un dans un filet désert, l’autre en se pointant devant le filet pour accepter une passe de Tyler Toffoli.

Au bout du compte, l’équipe des Rouges, composée principalement de joueurs qui seront dans la formation partante la semaine prochaine, l’ont emporté à l’arraché 5-3 contre des Blancs qui sont surtout destinés à la Ligue américaine. Au fait, dans les Blancs, seuls Carey Price, Paul Byron, Jake Evans et Artturi Lehkonen ont de réelles chances de faire partie du groupe qui affrontera les Maple Leafs la semaine prochaine. Et ce groupe de réservistes a livré un effort des plus vaillants, qu’a apprécié Claude Julien.

« Je ne pense pas qu’on aurait pu avoir un meilleur défi, a estimé l’entraîneur-chef. Ils étaient dans notre face. Ça va nous aider à nous préparer. Nos vétérans ont vraiment apprécié cette résistance et même eux ont dit que c’était plus difficile qu’un match présaison qu’on aurait joué contre une vraie équipe. »

Michael Frolik, Tyler Toffoli et Jonathan Drouin ont marqué les autres buts des vainqueurs. Byron, Brandon Baddock et Jordan Weal ont inscrit les filets des Blancs.

Le Canadien a congé vendredi et reprendra l’entraînement samedi, avant de disputer un autre match simulé dimanche.

Formations du match intraéquipe

Rouges

Tatar-Danault-Gallagher
Drouin-Suzuki-Anderson
Armia-Kotkaniemi-Toffoli
Frolik-Poehling-Perry

Chiarot-Weber
Edmundson-Petry
Kulak-Romanov

Allen
Primeau

Blancs

Byron-Evans-Lehkonen
Dauphin-Vejdemo-Weal
Teasdale-Lynch-Belzile
Lucchini-Blandisi-Baddock

Ouellet-Mete
Leskinen-Fleury
Juulsen

Price
Lindgren