(Washington) Malgré la situation plus que précaire du Canadien au classement, malgré les probabilités pratiquement nulles d’une remontée, Claude Julien persiste et signe : son équipe se bat pour une place en séries.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Cette lutte se poursuit jeudi soir, à l’occasion du duel entre le Tricolore et les Capitals, à Washington.

Le CH accuse un retard de huit points sur les Panthers de la Floride, détenteurs de la dernière place donnant accès aux séries. Ah oui… Et les Panthers ont deux matchs en main sur le Canadien. Vous a-t-on aussi parlé des Maple Leafs de Toronto, qui ont aussi huit points d’avance sur Montréal, mais avec un match en main ? Eux aussi, le Canadien devra les dépasser. Même les Sabres de Buffalo sont devant le CH : les deux équipes ont 62 points, mais les Sabres ont plus de victoires en temps réglementaire et ont deux matchs en main !

Le site SportsClubStats met toutes ces données ensemble et évalue à 0,4 % les probabilités du Canadien de se qualifier pour les séries. Julien est bien au fait de ces données, mais il maintient le cap.

« On se bat pour une place en séries, et les gens peuvent penser ce qu’ils veulent, on doit se battre, même si on est très conscients de ce que sont nos chances », a mentionné Julien, après l’entraînement matinal de jeudi.

Price, Weber, Drouin…

On ne peut pas accuser Julien de lancer des paroles en l’air ; ses gestes suivent sa pensée.

La déclaration ci-haut était en réponse à une question au sujet de l’utilisation de Carey Price. Le gardien obtiendra un huitième départ de suite. Il s’agira aussi de son 14e départ dans les 15 derniers matchs, une situation contraire au souhait formulé par l’organisation, l’été dernier, de réduire sa charge de travail.

PHOTO CHARLES LECLAIRE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Carey Price

« Idéalement, on aimerait mieux ne pas être dans cette situation, a reconnu Julien. On gère son travail à l’entraînement. On a parfois invité un troisième gardien à l’entraînement, on lui donne des congés », a rappelé l’entraîneur-chef.

Shea Weber devrait lui aussi être à son poste pour un deuxième match de suite, même s’il y a huit jours, l’équipe annonçait une annonce de quatre à six semaines. « C’est ce qu’on veut comme exemple. Je cherche des gars prêts à se battre dans les tranchées pour qu’on gagne. C’est ce dont l’organisation a besoin. Quand ton capitaine mène par l’exemple, c’est bon dans un vestiaire. On souhaite qu’il y ait plus de joueurs comme ça, et on en a. »

Il y a aussi le cas Jonathan Drouin. Son retour au jeu était déjà compliqué avec son poignet qui ne guérit pas à la vitesse voulue, et une blessure au bas du corps s’est ajoutée et lui a fait manquer la rencontre de samedi.

Drouin devrait toutefois lui aussi être en uniforme jeudi.

« Ça aide mon poignet, j’ai une autre blessure, je pense moins à mon poignet !, a lancé Drouin à la blague. Mais je peux jouer malgré ça. C’est sûr que certains matchs sont plus difficiles que d’autres. Les soigneurs me disent que certaines journées, ce sera plus raide, comme le lendemain d’un match. […] Des fois, c’est plus difficile en première période, le temps que ça se réchauffe. Mais plus le match avance, moins je le sens, plus je suis confortable.

« Il ne devrait pas y avoir de risque d’aggraver ça. À ce temps-ci de l’année, si t’as une chance de jouer à un certain pourcentage, tu vas jouer. »

Gallagher possible, Mete absent

Parlant de blessures, Julien a indiqué que Brendan Gallagher a de bonnes chances d’être dans la formation, après avoir raté la rencontre de mardi. Une décision sera prise peu avant le match.

À l’entraînement jeudi, Jordan Weal a toutefois pris plusieurs répétitions à la droite de Phillip Danault, la position habituelle de Gallagher. Weal a aussi pris part aux exercices d’avantage numérique pendant que Gallagher était assis sur la bande.

Pour Victor Mete, c’est déjà confirmé : il ne jouera pas jeudi, et sa présence samedi à Ottawa est très incertaine. Le petit défenseur a quitté le match de mardi après avoir bloqué un tir avec son pied gauche. Les radiographies passées mardi soir à Detroit n’ont pas montré de fracture, mais « mais ça ne veut pas dire qu’il n’en a pas », a rappelé Julien, qui a dit que Mete avait de la difficulté à marcher. Les médecins du Canadien l’examineront lors du retour à Montréal.

Chez les Capitals, Braden Holtby défendra le filet, tandis que le nouveau venu, Brenden Dillon, disputera son premier match dans son nouvel uniforme aux côtés de John Carlson, qui gagnera vraisemblablement le trophée Norris en juin. Pas mal comme accueil !

Formation probable du Canadien

Tatar-Danault-Gallagher (ou Weal)
Drouin-Suzuki-Armia
Lehkonen-Domi-Kovalchuk
Byron-Thompson-Cousins

Chiarot-Weber
Kulak-Petry
Ouellet-Folin

Price

Formation probable des Capitals

(selon les médias à leur complexe d’entraînement)

Ovechkin-Backstrom-Wilson
Vrana-Kuznetsov-Oshie
Hagelin-Eller-Panik
Boyd-Dowd-Hathaway

Dillon-Carlson
Orlov-Jensen
Kempny-Gudas

Holtby