L’Avalanche a été surclassée 10-5 pour les buts, à ce point-ci de la série de deuxième tour opposant le Colorado aux Stars de Dallas.

Vin A. Cherwoo
Associated Press

Le premier trio, Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen et Gabriel Landeskog, a fourni tous les buts. MacKinnon a récolté trois buts et deux passes pour un total de sept filets et 18 points, lors des présentes séries.

D’autres joueurs devront contribuer lors du prochain match mercredi à 22 h 30 si l’Avalanche veut continuer à jouer au hockey en septembre.

Notre première ligne a excellé durant toute l’année et on le voit vraiment depuis le début de cette série. Pour moi et les autres gars qui donnons de la profondeur, il est temps de se regarder dans le miroir et de produire plus.

L’ailier gauche J. T. Compher

« Ce n’est pas tout à fait la saison qui est en jeu, mais le troisième match est très important pour nous. Il faut que tous les trios contribuent. C’est ce qui nous a amenés jusqu’ici. »

Landeskog a évoqué la combativité du groupe : « Il faut quatre victoires pour avancer au tableau, a dit celui qui a obtenu un but et deux passes dans la série. Nous avons déjà été dans la situation inverse (2-0 dans une série), et nous savons que les choses peuvent changer rapidement. Nous ne sommes pas le genre à baisser les bras. »

L’entraîneur Jared Bednar a songé à modifier la composition des trios, mais il aime bien les unités actuelles.

Les Stars sont tenaces

Les Stars ont gagné leurs cinq derniers matchs. Dans le sixième match contre Calgary, ils ont effacé un retard de 3-0, marquant sept buts sans réplique. Dans la deuxième rencontre face à l’Avalanche, ils ont comblé un déficit de 2-0 en marquant cinq buts d’affilée.

PHOTO GERRY THOMAS, USA TODAY SPORTS

Le défenseur des l’Avalanche Samuel Girard sur la glace après une mise en échec de de l’ailier gauche des Stars Jamie Benn lors du match de lundi à Edmonton.

« Il n’y a pas vraiment d’explication, a dit l’ailier gauche des Stars Jamie Benn. C’est sûr qu’on veut éviter d’avoir à faire une grosse remontée à chaque match, mais les gars sont résilients.

« Nous nous retroussons les manches et nous jouons de façon unie. En restant fidèles à notre style de jeu, de bonnes choses se produisent. »