(Toronto) Les accusations d’avoir troublé la paix sur la voie publique qui pesaient contre le joueur de centre des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews ont été retirées dans sa ville natale de Scottsdale, en Arizona.

La Presse canadienne

Des documents légaux démontrent que les accusations ont été retirées mercredi.

Un porte-parole de la municipalité de Scottsdale a confirmé que les parties avaient conclu une entente à l’amiable.

« Je veux juste réitérer que je suis désolé d’avoir posé ces gestes, et d’avoir agi de cette façon », a déclaré Matthews par voie de communiqué vendredi.

L’information a commencé à circuler pendant le calendrier préparatoire en septembre à l’effet que Matthews avait été accusé en lien avec un incident qui se serait produit à l’extérieur de son condo en mai.

Une agente de sécurité a allégué qu’un groupe d’hommes, comprenant Matthews, s’était approché de la voiture dans laquelle elle prenait place, et qu’ils avaient tenté d’y pénétrer au petit matin du 26 mai.

Dans le rapport policier, la femme a mentionné qu’elle avait confronté le groupe, qu’elle croyait en état d’ébriété. Pendant l’altercation, Matthews se serait retiré, aurait baissé ses pantalons et agrippé ses fesses.

L’agente de sécurité a mentionné que Matthews, alors âgé de 21 ans, avait gardé ses sous-vêtements.

« Je n’ai jamais voulu importuner cette femme, a dit Matthews. Je peux vous assurer que j’ai appris de mes erreurs et de mes gestes, et j’essaie chaque jour de devenir une meilleure personne, dans chacun des aspects de ma vie. »

Matthews n’a pas été arrêté.