On ne donnait pas cher de la peau des Blue Jackets contre le Lightning au premier tour. Le pari du DG Jarmo Kekäläinen, qui a vidé sa banque de choix et d’espoirs pour du renfort à court terme, semblait plus risqué que jamais. Mais Tampa était diminué par les blessures à ses défenseurs Hedman et Stralman, et Matt Duchene a connu une série fantastique.

Mathias Brunet Mathias Brunet
La Presse

À la surprise générale, les Blue Jackets ont non seulement éliminé le Lightning, mais ils l’ont écrasé en quatre matchs. Les Maple Leafs ont été plus coriaces que prévu pour les Bruins. Il a fallu sept matchs pour les vaincre. Boston a éliminé Toronto mardi. Columbus a disputé son dernier match le mardi… 16 avril. Les joueurs auront donc eu neuf jours de congé. Un club peut perdre son élan après une si longue pause. Mais les Bruins n’auront pas eu le temps de panser leurs plaies. Une arme à double tranchant.

3 JOUEURS-CLÉS

Blue Jackets

Sergei Bobrovsky

Sergei Bobrovsky

Bobrovsky a connu une saison en dents de scie, sans doute dérangé par les questions contractuelles, mais il a terminé l’année avec force et il a déclassé son jeune compatriote Andrei Vasilevskiy en séries avec une moyenne de 2,01 et un taux d’arrêts de ,932.

Matt Duchene

L’ancien centre des Sénateurs a coûté cher à la date limite des transactions (un choix de premier tour, peut-être deux, et deux espoirs), mais il a survolé la série de premier tour avec sept points, dont quatre buts, en quatre matchs, au centre de Ryan Dzingel et de Cam Atkinson.

David Savard

Ce Québécois est souvent oublié derrière Seth Jones et Zack Werenski, mais il a été employé en moyenne 24 minutes par match contre Tampa et il a marqué un but important dans le premier match de la série.

Bruins

Brad Marchand

Brad Marchand

Évoquer Brad Marchand dans les succès des Bruins n’est pas très original, mais ce teigneux attaquant demeure incontournable. Il a obtenu neuf points en sept matchs contre Toronto, trois de plus que le deuxième pointeur du club, David Pastrnak.

Charlie Coyle

Coyle a connu une fin de saison timide après son acquisition du Wild contre Ryan Donato, mais il vaut désormais son pesant d’or avec quatre points, dont trois buts, en sept matchs. Il comble un vide important au centre du troisième trio en raison des difficultés vécues par le vétéran David Backes, rayé de la formation lors de trois rencontres face à Toronto.

Brandon Carlo

Ce jeune défenseur format géant à 6 pi 5 po n’a aucun point en sept matchs à sa fiche contre les Leafs, mais son importance est cruciale. Il a été utilisé en moyenne 21 min 35 s par match, une seconde seulement de plus que Zdeno Chara, mais une seconde symbolique.

L’horaire de la série

Jeudi 25 avril, 19h, à Boston

Samedi 27 avril, 20h, à Boston

Mardi 30 avril, 19h, à Columbus

Jeudi 2 mai, 19h30, à Columbus

Samedi 4 mai, 19h15, à Boston*

Lundi 6 mai, heure à déterminer, à Columbus*

Mercredi 8 mai, heure à déterminer, à Boston*

* Si nécessaire