À moins d’un revirement de situation, c’est un arbitre qui pourrait avoir à trancher le différend contractuel qui oppose Charles Hudon au Canadien.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Selon l’agent Allain Roy, le joueur québécois se prépare à déposer sa demande d’arbitrage avant la date limite prévue, soit demain.

Il n’est pas rare qu’une entente puisse survenir avant qu’un tel dossier ne se retrouve devant un arbitre, mais si le Canadien et le clan Hudon ne peuvent parvenir à s’entendre, l’arbitrage deviendrait alors nécessaire pour trancher. Dans la LNH, la plupart des cas d’arbitrage sont entendus au mois d’août.

Hudon, qui demeure joueur autonome avec compensation, a déjà refusé une offre qualificative à deux volets de la part du Canadien le 18 juin. Selon Allain Roy, ce refus ne signifie pas nécessairement que le divorce est imminent entre les deux parties, contrairement à ce que l’on pourrait croire.

« Il y a tout le temps des joueurs qui refusent des offres comme celle-là, ça n’a rien de neuf, a dit l’agent en entrevue téléphonique avec La Presse. Il y a eu des cas similaires récemment. Une fois que le joueur est qualifié, ça lui garantit un contrat.

« Si on se rend devant un arbitre plus tard cet été, le Canadien va présenter une liste de joueurs qui ont des contrats qu’ils jugent comparables à celui qu’ils proposent à Charles, et on va faire de même de notre côté. Normalement, l’arbitre trouve un terrain d’entente à mi-chemin entre les deux propositions. »

« Il y a de l’intérêt pour lui »

Il y a aussi toujours la possibilité d’une transaction dans ce dossier. Selon Allain Roy, la cote de Charles Hudon est encore très bonne dans le milieu de la LNH, même si la dernière saison s’est avérée difficile pour son client.

« Je sais qu’il y a de l’intérêt pour lui, il y a beaucoup d’équipes qui le veulent. On ne sait pas ce qui va arriver. Le dossier de Sebastian Aho a ralenti les choses chez le Canadien, et maintenant, on va voir ce qui va arriver avec Charles. Le Canadien peut échanger ses droits. »

Charles est un joueur de la Ligue nationale et il veut jouer dans la Ligue nationale, que ce soit à Montréal ou ailleurs.

Allain Roy, agent de Charles Hudon

Hudon, repêché en 2012 par le Canadien avec un choix de cinquième tour, avait connu sa meilleure saison en 2017-2018, avec une récolte de 30 points en 72 rencontres dans le maillot montréalais.

Mais la saison dernière est à oublier pour le joueur de 25 ans, qui a dû se contenter de cinq points en seulement 32 rencontres. Hudon n’a été employé que très sporadiquement en deuxième moitié de calendrier, et il n’a pas eu la chance de pouvoir disputer un seul match après le 19 février, étant laissé de côté lors des 22 dernières rencontres du calendrier par l’entraîneur-chef Claude Julien.