Dave Pichette croit que le Canadien de Montréal bloque le retour des Nordiques à Québec, ou du moins en est l'une des raisons. Lui-même un ancien joueur des Nordiques de 1980 à 1984 aujourd'hui président de l'association des Anciens Nordiques, Pichette estime que l'un des freins majeurs à la venue d'une équipe de la LNH dans la capitale ne se trouve qu'à 250 km.

Publié le 5 juill. 2018
LE SOLEIL

Le Canadien «a conquis le marché de Québec! C'est un marché pour eux, un marché de bière, un marché pour la téléphonie et toutes sortes de choses. C'est une grosse business», indique celui qui a disputé 322 matchs dans la LNH avec quatre équipes.

> Lisez le texte complet sur le site du Soleil