Le Canadien a joué son meilleur match de la semaine. Un match intense, un match de séries éliminatoires.Mais il l'a perdu.

François Gagnon LA PRESSE

Il a encaissé un revers de 4-3 en tirs de barrage aux mains des Sabres de Buffalo.

Le sommaire du match

La fusillade a été à l'image de la rencontre. Elle a été très serrée. Les cinq premiers joueurs envoyés par le Canadien et les Sabres se sont butés aux gardiens Ryan Miller et Carey Price, qui ont été à la fois solides et qui ont tous deux profité de l'appui de leurs poteaux à la suite des tirs de Tomas Plekanec et de Jason Pominville.

Onzième joueur envoyé sur la patinoire, le défenseur Toni Lydman a marqué le but qui a fait la différence en déjouant Price entre les jambières.

Maxim Lapierre, qui se devait de marquer pour prolonger la fusillade, a perdu la rondelle à l'embouchure du filet, permettant ainsi aux Sabres de remporter une première victoire à Montréal cette saison.

Un gain qui les garde dans la course aux séries puisque les Sabres se réveillent ce matin avec 82 points au classement, quatre de moins que le Canadien, qui est toujours campé au huitième rang.

Défaite lourde à porter

Malgré la solide performance et le fait qu'ils ne sont qu'à un point des Rangers de New York et du septième rang dans l'Association de l'Est ce matin, les joueurs du Canadien ont durement encaissé le coup.

«Il y avait deux points à l'enjeu et un point, ce n'est pas suffisant. Nous n'avons pas su compléter le travail», a expliqué Chris Higgins, visiblement abattu.

À quelques pas de Higgins, Saku Koivu accueillait favorablement la réaction de ses coéquipiers.

«Oui, nous venons d'offrir une performance solide, mais l'importance du match de ce soir était telle que les gars l'avaient abordé comme s'il s'agissait d'un match de séries. Une réelle tension régnait dans le vestiaire avant la rencontre. Nous voulions gagner. Et nous avons quelques bonnes occasions de le faire alors qu'on tirait les deuxièmes en fusillade. Je considère donc très positive la réaction des joueurs. C'est normal d'être déçus. C'est aussi bon signe, car cela démontre notre volonté de gagner. Peut-être que demain, lorsque nous regarderons le classement, nous pourrons nous réjouir. Mais ce soir, la défaite fait mal», a commenté le capitaine.

Intensité des séries

Contre des Sabres de beaucoup supérieurs aux Thrashers d'Atlanta et au Lightning de Tampa Bay, le Canadien a imposé son rythme au cours des deux premières périodes.

Les Sabres l'ont suivi.

On a donc eu droit à de beaux échanges, de belles poussées, de bonnes occasions de marquer et de solides mises en échec.

Parce que Miller a été solide et que les Sabres ont été opportunistes, le Canadien s'est retrouvé avec un déficit de 0-2 sur les bras en début de deuxième période.

Chris Higgins, qui a disputé son meilleur match depuis son tour du chapeau réalisé le 11 novembre contre les Sénateurs d'Ottawa, a sonné l'éveil du Canadien en déjouant Miller avec un tir dans la lucarne.

Koivu, agressif autour du filet ennemi, a offert un 21e but cette saison à Alex Kovalev, qui bataillait devant Miller.

Une fois l'égalité créée, Jochen Hecht a placé son équipe dans un profond pétrin en assénant un double-échec à la tête d'Andrei Markov alors que les Sabres se défendaient déjà à quatre contre cinq.

L'occasion était trop belle et le Canadien ne l'a pas ratée.

Bien posté à la gauche du gardien Miller, Kovalev a stoppé le tir/passe de Mathieu Schneider avec un patin pour marquer son 22e but dans une cage déserte.

Clarke MacArthur a nivelé les chances tôt en troisième.

«Ce but a ralenti les deux clubs. On dirait que nous nous sommes tous mis à jouer pour sauver un point. On devra corriger cet aspect du match, mais pour le reste, nous avons disputé une partie solide», a ajouté Koivu.

S'il est sorti du Centre Bell avec une seule passe à son actif, Koivu a disputé un match bien plus solide que ne le laisse croire cette statistique. Il a remporté 18 des 27 mises en jeu qu'il a disputées (67%), alors que tous les autres centres du Tricolore n'en ont remporté que 17 sur 48 (35%).

C'est congé aujourd'hui. Le Canadien reprendra l'entraînement demain en vue de la visite des jeunes Blackhawks de Chicago, mardi, au Centre Bell.