(Carnoustie) Anna Nordqvist a laissé sa balle hors de danger pour inscrire une normale au 18e trou et ainsi remporter l’Omnium britannique féminin, dimanche.

Associated Press

La partenaire de jeu de Nordqvist, Nanna Koerstz Madsen, a vécu un 18e trou bien différent et elle n’a pas su prolonger le suspense.

Les deux golfeuses scandinaves étaient à égalité en tête avec un pointage cumulatif de moins-12 lorsqu’elles se sont installées sur le 18e tertre du parcours de Carnoustie.

Leurs coups de départ ont été somme toute similaires, mais ce sont les approches qui ont fait la différence.

Nordqvist a placé sa balle sur le vert, à 25 pieds de la coupe. Koerstz Madsen a quant à elle envoyé son deuxième coup dans une imposante fosse de sable à la droite du vert.

Alors que sa balle était bien enfouie dans le sable, la Danoise a complètement raté son troisième coup. La balle s’est arrêtée à l’arrière du 18e vert et presque hors des limites du terrain.

Après une approche de Koerstz Madsen, Nordqvist avait deux roulés pour signer un troisième titre majeur en carrière. Son premier s’est arrêté à quelques pouces du trou, confirmant pratiquement la victoire de la Suédoise.

« La seule chose que je pouvais contrôler, c’était mon jeu, a dit Nordqvist, qui a signé une carte de 69 (moins-3). Mon temps était venu. »

Trois joueuses, soit Lizette Salas (69), Georgia Hall (67) et Madelene Sagstrom (68), ont conclu le tournoi à égalité en deuxième place. Le double boguey de Koerstz Madsen (71) l’a fait glisser à égalité en cinquième position avec Minjee Lee.

Nordqvist est devenue la troisième Européenne à gagner trois titres majeurs sur le circuit de la LPGA, après Annika Sorenstam et Laura Davies. La Suédoise de 34 ans avait déjà remporté le Championnat de la LPGA, en 2009, et le Championnat Evian, en 2017.

Une troisième ronde de 65, la meilleure de la semaine, a permis à Nordqvist de se placer en position de récolter un premier titre majeur en quatre ans. Le titre était toutefois à prendre à mi-chemin lors de la dernière ronde, alors que six golfeuses partageaient le sommet du classement à moins-9.

Sagstrom a commis un boguey au 18e fanion pour glisser au deuxième échelon. Salas a pour sa part raté une tentative d’oiselet qui l’aurait fait grimper à égalité en tête.

Pendant que Nordqvist jouait le 72e trou du tournoi à la perfection, Koerstz Madsen a perdu son sang-froid alors qu’elle tentait de devenir la première Danoise à gagner un tournoi majeur. Aucun Danois n’a réalisé l’exploit non plus.

« Au 18e, j’ai essayé de ne pas commettre d’erreurs, a-t-elle analysé. C’était la seule chose que je ne devais pas faire. »

Les 13 derniers tournois majeurs du circuit de la LPGA ont été remportés par 13 joueuses différentes.

La Canadienne Brooke Henderson a joué 72 et a terminé en 13e place, à moins-6. Henderson a commis des bogueys sur les neuvième, 10e et 12e trous.