(Détroit) Matthew Wolff a connu une ronde en montagnes russes, samedi, mais il s’est tout de même donné une avance de trois coups au sommet de la Classique Rocket Mortgage.

Larry Lage
Associated Press

Wolff a remis une carte de 64 (moins-8) pour une deuxième journée consécutive et il s’est placé en bonne position pour obtenir une deuxième victoire en carrière sur le circuit de la PGA.

« Je dois donner du crédit au camion de crème glacée qui se promenait autour de l’endroit où je logeais, a dit Wolff, qui cherchait à se préparer pour sa troisième ronde. Je ne blague même pas. »

Wolff a réussi un long coup roulé d’une distance de 35 pieds pour signer un oiselet au cinquième fanion, son deuxième oiselet de neuf.

« J’ai entendu le camion et j’avais un bon pressentiment, s’est-il rappelé. J’avais la chanson dans la tête. Je crois que ça m’a aidé à garder les esprits clairs. »

Il montre un pointage cumulatif de moins-19 après trois rondes sur le parcours du club de golf de Detroit.

Ryan Armour et Bryson DeChambeau ont tous les deux joué 67 et ils se partagent le deuxième échelon, à moins-16.

Wolff a réussi un aigle au 14e trou pour rejoindre Armour à égalité au sommet. Il a ensuite ajouté deux oiselets pour se distancer de ses poursuivants.

Âgé de 21 ans, Wolff a complété sa journée avec un aigle, neuf oiselets, cinq normales et trois bogueys. Il pourrait signer une première victoire depuis l’Omnium 3 m, l’an dernier.

À ce moment, il avait rejoint Tiger Woods et Ben Crenshaw en tant que seuls golfeurs à avoir gagné un tournoi de la PGA et de la NCAA au cours d’une même année.

« Je vais simplement aller sur le terrain, avoir du plaisir et j’espère entendre à nouveau le camion de crème glacée », a dit Wolff.

Armour a commencé le deuxième neuf avec cinq normales de suite avant d’inscrire un oiselet au 15e trou. Il a gardé la tête jusqu’à ce que Wolff le devance.

Armour s’est éloigné du meneur après avoir commis un double boguey au 17e fanion avant de se ressaisir avec un oiselet au 18e trou.

« J’étais sur le pilote automatique au premier neuf. J’avais toujours de bonnes positions, a observé Armour. Et au deuxième neuf, les choses se sont compliquées. »

DeChambeau a réussi un oiselet lors de quatre des six derniers trous, ce qui lui a permis de se hisser à égalité au deuxième rang.

Unique Canadien à prendre part aux rondes du week-end, Adam Hadwin a ramené une carte de 69 pour grimper à égalité en 19e place, à moins-11.