Plusieurs golfeurs québécois tentent ces jours-ci de mériter leur place sur les circuits seniors majeurs. Jean Laforce, sur le Circuit européen, mais aussi Rémi Bouchard, Marc Girouard, Marc Hurtubise et Michael Dagenais sur le Circuit des champions.

Mis à jour le 5 nov. 2013
Michel Marois LA PRESSE

Laforce est déjà en Europe depuis le début de la saison, mais il n'est pas assuré de conserver sa place. «Il me reste deux tournois et j'estime que je suis à environ 15 000 $ de gains pour me glisser parmi le top 40 qui sera exempté la saison prochaine», expliquait-il il y a quelques jours en entrevue.

De retour au Québec depuis la mi-octobre, le professionnel attaché au club Saint-Jean-de-Matha devra repartir pour de longs voyages. «Ces deux tournois seront disputés à Taiwan (la semaine prochaine), puis à l'île Maurice. Je ne crois pas revenir entre les deux tournois à cause de l'éloignement. De nombreux joueurs, parmi les meilleurs, ont d'ailleurs préféré tenter leur chance aux États-Unis et je devrais pouvoir obtenir les résultats dont j'ai besoin.»

À 54 ans, Laforce apprécie cette chance de découvrir de nouveaux horizons. «Même si j'aurais aimé mieux faire en compétition, j'ai adoré cette première saison en Europe, a-t-il confié. J'étais même un peu déçu de revenir au Québec. Grâce à mon ami Hughes Fournier et à son patron Jacques Dallos, j'ai été hébergé au Golf des Gouverneurs, à Lyon, en France, dans des conditions idéales.

«Et nous avons pu visiter une dizaine de pays, découvrir des villes merveilleuses et des gens très accueillants. C'est sûr que ce n'était pas toujours facile en compétition puisque j'étais sur la liste d'attente et qu'on me confirmait parfois ma participation deux jours seulement avant le tournoi. Ça m'est arrivé de jouer sans ronde d'entraînement, ce qui n'est pas évident sur des terrains comme ceux sur lesquels on jouait en Écosse ou en Angleterre.»

En plus des qualifications, Laforce a disputé 9 tournois et sa meilleure performance a été une 17e place à l'Omnium senior de Russie. Dans son esprit, il se voit à nouveau en Europe la saison prochaine. «J'espère conserver ma carte, sinon je retournerai aux qualifications en janvier 2014. Je suis convaincu que ce serait plus facile avec toute l'expérience que j'ai acquise cette saison. Je me suis fait plusieurs amis parmi les autres joueurs et l'ambiance est très bonne.»

Cela dit, Laforce est bien conscient des coûts d'une telle aventure. «Je ne serais pas ici sans l'appui de mes commanditaires, Canimex, UV Mutuelle, et Réal Salvas, de Saint-Jean-de-Matha. Leur soutien est très important pour moi, car il m'a permis de jouer sans toujours avoir la pression de produire pour payer les factures. Et j'aimerais leur rendre la pareille avec une bonne saison en 2014!»

Vers le Circuit des champions

L'argent est justement ce qui sépare souvent nos meilleurs joueurs d'une chance véritable de faire leur place sur le circuit de la PGA et c'est aussi vrai pour les seniors. Marc Girouard, meilleur représentant québécois depuis deux ans au Championnat de Montréal, rappelait récemment que les coûts liés à une participation aux qualifications du Circuit de la PGA ou du Circuit des champions sont très élevés et qu'il faut être bien soutenu pour tenter l'aventure.

Girouard est quand même au rendez-vous à compter d'aujourd'hui pour l'étape régionale des qualifications pour le circuit senior. Les Québécois Rémi Bouchard, Marc Hurtubise et Michael Dagenais sont aussi à Winter Garden, en Floride, pour une compétition de quatre rondes qui se poursuit jusqu'à vendredi.

Les meilleurs (le nombre exact sera précisé cette semaine) passeront à la qualification finale du Circuit des champions, qui sera disputée du 19 au 22 novembre à Scottsdale, en Arizona. On peut suivre les résultats sur le site www.pgatour/champions.