«Patrick m'a appelé hier soir. Il va tester notre voiture au Kentucky (où Jacques Villeneuve doit faire des essais, aujourd'hui, ses premiers au volant d'une voiture de coupe Nextel) et il y a de très bonnes chances qu'il pilote une de nos voitures à certaines courses sinon toutes les courses d'ici la fin de la saison, a dit Gillett en marge du tournoi de golf du Canadien. Nous sommes de bons amis de Patrick. C'est un jeune homme bien à tous points de vue. Il est remarquable. S'il fait aussi bien sur ovale qu'on croit qu'il le peut, il y aura une place pour lui dans notre équipe.»

Jean-François Bégin
Jean-François Bégin

«Patrick m'a appelé hier soir. Il va tester notre voiture au Kentucky (où Jacques Villeneuve doit faire des essais, aujourd'hui, ses premiers au volant d'une voiture de coupe Nextel) et il y a de très bonnes chances qu'il pilote une de nos voitures à certaines courses sinon toutes les courses d'ici la fin de la saison, a dit Gillett en marge du tournoi de golf du Canadien. Nous sommes de bons amis de Patrick. C'est un jeune homme bien à tous points de vue. Il est remarquable. S'il fait aussi bien sur ovale qu'on croit qu'il le peut, il y aura une place pour lui dans notre équipe.»

Selon Gillett, GEM a l'intention d'aligner une quatrième voiture au départ des courses restantes en coupe Nextel, cette saison. En août, Carpentier a fini deuxième lors de la course de série Busch de Montréal, puis 19e et 22e lors des épreuves Busch et Nextel de Watkins Glen, sur circuit routier.

Joint au téléphone, l'agent de Carpentier, Robert Desrosiers, a nié que le pilote ait parlé à Gillett. «Nous avons parlé à Evernham en fin de semaine, mais j'ai été surpris que M. Gillett fasse de telles déclarations, même s'il n'est pas un imbécile et qu'il ne dit sûrement pas ces choses-là sans raison. Je n'ai pas de contrat devant moi qui dise que Patrick va faire des tests au Kentucky. Il y a des discussions - c'est d'ailleurs pour ça que Patrick et moi sommes allés à Fontana en fin de semaine - mais il n'y a rien de positif ou de négatif à annoncer pour l'instant.»

Parions que ça ne saurait tarder.