Valterri Bottas a remporté son premier Grand Prix de Formule 1 dimanche en Russie. Le Québécois Lance Stroll a terminé pour la première fois de la saison une course en décrochant la 11e place.

Sébastien Templier LA PRESSE

Un troisième vainqueur en quatre courses. « Ç'a pris du temps, plus de 80 courses, a rappelé Bottas, qui a commencé sa carrière chez Williams en 2013. Ça en valait la peine. »

Le Finlandais de Mercedes a ajouté un peu de piment au Championnat du monde 2017. Parce qu'il a pris un excellent départ - dépassant les deux Ferrari à l'issue du premier virage - et parce qu'il a su résister à Sebastian Vettel jusqu'au bout, Valterri Bottas s'est logiquement imposé à Sotchi.

Cette victoire profite au pilote Ferrari, deuxième, qui accroît son avance (à 13 points) sur Lewis Hamilton au classement général. Quatrième d'un bout à l'autre de la course, le Britannique n'a jamais pu suivre le rythme des trois premiers - Kimi Raïkkonen complétant le podium.

Dès les premiers virages, les positions n'ont quasiment pas évolué sur ce circuit où les dépassements et les batailles ont été inexistants. L'unique arrêt aux puits pour tous n'a pas non plus favorisé le spectacle.

Valterri Bottas n'est pas le seul à avoir vécu une première en Russie. Lance Stroll a (enfin) franchi la ligne d'arrivée d'un Grand Prix de F1.

Parti onzième, le natif de Montréal a conservé cette place jusqu'au bout, sans pouvoir vraiment s'illustrer en dépassement ni sans pouvoir tirer profit des arrêts aux puits. Ayant abandonné lors des trois premières courses de la saison, il a ramené sa Williams au garage cette fois-ci, non sans une petite frayeur au premier tour lorsqu'il est parti en tête à queue sous la pression de Nico Hulkenberg (Renault).

« J'ai vu le drapeau à damiers pour la première fois, c'est formidable ! », a lancé Stroll, visiblement satisfait de sa course.

« C'est difficile d'effectuer des dépassements et j'ai dû composer avec les lacunes de la voiture, car je ne pouvais la pousser à la limite, mais je suis certain que j'en obtiendrai bientôt [des points] », a-t-il mentionné.

Cette performance est de bon augure pour le Québécois qui aura l'occasion de s'améliorer à Barcelone dans deux semaines sur un circuit qu'il connaît beaucoup mieux.

« La saison est longue, et j'ai vraiment hâte de rentrer en Europe afin de retrouver des pistes que je connais, comme celle de Barcelone », a-t-il évoqué, visiblement affamé.

- Avec Associated Press et La Presse canadienne

Les classements du Championnat du monde

Classement des pilotes:

1. Sebastian Vettel (GER) 86 pts

2. Lewis Hamilton (GBR) 73

3. Valtteri Bottas (FIN) 63

4. Kimi Räikkönen (FIN) 49

5. Max Verstappen (NED) 35

6. Daniel Ricciardo (AUS) 22

7. Sergio Pérez (MEX) 22

8. Felipe Massa (BRA) 18

9. Carlos Sainz Jr (ESP) 11

10. Esteban Ocon (FRA) 9

11. Nico Hülkenberg (GER) 6

12. Romain Grosjean (FRA) 4

13. Kevin Magnussen (DEN) 4

14. Daniil Kvyat (RUS) 2

Classement des constructeurs:

1. Mercedes-AMG 136 pts

2. Ferrari 135

3. Red Bull 57

4. Force India 31

5. Williams 18

6. Toro Rosso 13

7. Haas 8

8. Renault 6