Le manufacturier italien Pirelli fournira une nouvelle gamme de pneus, à partir du GP du Canada (9 juin), aux onze écuries engagées dans le Championnat du monde de Formule 1, a-t-il annoncé mardi, 48 heures après un GP d'Espagne marqué par un nombre élevé d'arrêts au stand.

AGENCE SCIENCE PRESSE

«La structure des pneus va être révisée et la nouvelle gamme de pneus combinera la durabilité des pneus de 2012 avec le niveau de performance des pneus 2013», explique le directeur de Pirelli Compétition, Paul Hembery, dans un communiqué où il précise que «cette décision fait suite au GP d'Espagne» où la plupart des pilotes «se sont arrêtés quatre fois» (pour changer de pneus).

Cette décision sera bien accueillie par Red Bull Racing, l'écurie triple championne du monde en titre, dont le commanditaire, le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz, furieux de la 4e et la 5e place de ses pilotes Sebastian Vettel et Mark Webber, a passé 45 minutes dimanche soir avec Bernie Ecclestone, le grand manitou de la F1.

«Notre société a toujours su réagir rapidement pour faire des améliorations quand elles étaient nécessaires», ajoute Hembery, actuellement en discussion avec Ecclestone pour prolonger ou renouveler le contrat de Pirelli avec la F1 au-delà de fin 2013. Il estime aussi que le nombre d'arrêts au stand en Espagne était «trop élevé»: 82 au total, en une heure et quarante minutes de course. C'est la deuxième fois depuis l'arrivée de Pirelli en F1 début 2011.