Le contrat liant l'Automobile club de Monaco (ACA) et la Formula one administration (FOA), l'une des sociétés gérant les droits commerciaux de la Formule 1, dont Bernie Ecclestone a la charge, a été prolongé de dix ans, a annoncé mercredi le Britannique.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Bernie Ecclestone et Michel Boeri (le président de l'ACA) se sont recontrés mercredi a Londres et se sont entendus pour prolonger de dix ans le contrat entre la FOA et l'ACA», a fait savoir Ecclestone dans un communiqué.

«Le prochain Grand Prix de Monaco aura lieu le 29 mai 2011», a-t-il ajouté.

«On peut faire sans Monaco», aurait affirmé M. Ecclestone, provocateur, à un journaliste du quotidien britannique The Independent, qui précisait, dans un article paru le 11 juillet, que «M. Ecclestone dit qu'il ne pense pas qu'il laissera tomber Monaco, même s'il admet (...) qu'"ils ne paient pas assez"».

Cette sentence d'Ecclestone avait tout du coup de pression, FOA et ACA étant déjà en négocation au moment où il s'était épanché dans la presse.

Bernie Ecclestone, devenu richissime grâce à la F1, souhaite revaloriser les droits commerciaux de la discipline 1 en déplaçant certaines courses dans les pays émergents, plus généreux. «Les Européens devront payer plus, sans quoi nous devrons partir ailleurs», avait-il dit à The Independent.