L'Allemand Sebastian Vettel a devancé Fernando Alonso, samedi, pour mériter la pole du Grand Prix qui aura lieu devant les siens, dimanche à Hockenheim.

ASSOCIATED PRESS

La Red Bull de Vettel a prévalu par deux millièmes de seconde devant la Ferrari d'Alonso, ce qui procure à l'Allemand une troisième pole d'affilée, et une sixième au total cette saison.

«Nous savions que ce serait serré, mais pas à ce point-là, a dit Vettel, qui obtenait sa 11e pole position en carrière. Ce n'était pas très confortable.»

Felipe Massa s'est classé troisième sur Ferrari, devant la Red Bull de Mark Webber. Jenson Button de McLaren partira cinquième, un rang de mieux que son coéquipier, le meneur aux points Lewis Hamilton.

Vettel sera à la recherche d'une troisième victoire cette saison.

Alonso a remporté la première course de la saison au Bahreïn, mais Ferrari a depuis ce temps été éclipsée par les Red Bull et les McLaren.

«Nous allons dans la bonne direction, a fait valoir Alonso. Nous avons finalement pu donner 100 pour cent en qualifications, et comme résultat nous avons deux voitures dans les trois premières. Ma voiture allait très bien, mais personne ne sait comment les pneus vont réagir demain.»

Massa a reconnu qu'il avait peut-être perdu un peu de terrain en étant trop prudent, tout en étant satisfait de sa journée.

«Ça fait du bien de partir dans le top trois, a t-il dit. Je suis optimiste. La voiture me donne l'impression d'être compétitive.»

Le tour le plus rapide de Vettel, sur le circuit de 4,6 km, a été d'une minute 13,791 secondes. Alonso a réussi un chrono de 1:13,793, et Massa un de 1:14,290.

«Nous avons une voiture très solide, a mentionné Vettel. Nous sommes très près de Ferrari. Nous partirons de la meilleur position et nous sommes confiants, mais il faudra le confirmer dimanche.»

Webber, vainqueur en Angleterre il y a deux semaines, a commis une erreur au début de son dernier tour, perdant ainsi la dernière chance d'améliorer son temps.

Michael Schumacher, qui a triomphé quatre fois à Hockenheim, partira du 11e rang à son retour devant ses partisans. Il a été sorti du top 10 dans les derniers instants de la deuxième séance, par la Williams de Nico Hulkenberg, l'un des six Allemands parmi les 24 pilotes en lice.

La premère séance a été interrompue par une collision impliquant le pilote de Force India Tonio Liuzzi, qui n'a toutefois pas été blessé.

Hamilton domine le classement avec 145 points, suivi de Button à 133, Webber à 128 et Vettel à 121. Alonso se trouve cinquième, avec 98 points.

Le Grand Prix d'Allemagne est la 11e course sur 19 au calendrier de la Formule Un.