Le septuple champion du monde allemand de F1 Michael Schumacher estime que son compatriote Sebastian Vettel doit être laissé en paix, et il souhaite que les comparaisons avec lui cessent, dans une interview parue dimanche en Allemagne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Vettel, 21 ans, surnommé «Baby Schumi», est devenu le premier Allemand à remporter un Grand Prix depuis Schumacher lui-même il y a deux ans, en s'imposant dimanche dernier sur le circuit italien de Monza.

«Laissez ce pauvre garçon tranquille!» a déclaré Schumacher au journal Bild. «Quand j'ai commencé en F1, je détestais être constamment comparé à d'autres pilotes et je ne veux pas qu'il soit dans la même situation.»

«Il a déjà montré qu'il se fera son propre nom, je ne me fais aucun souci à ce niveau!», a ajouté l'ancien champion.

«Les supporters allemands ont besoin d'une star comme Sebastian Vettel, donc ils peuvent croiser les doigts et le soutenir. Sebastian est quelqu'un de bien qui mérite son succès.»

En décrochant son premier Grand Prix, Vettel est devenu le plus jeune vainqueur d'une course de F1.

A quatre courses de la fin de la saison, il occupe la neuvième place du Championnat du monde des pilotes avant le Grand Prix de Singapour dimanche prochain.