(Istamboul) Au volant d’un bolide Mercedes muni d’un nouveau moteur, vendredi, le Britannique Lewis Hamilton a réalisé les meilleurs temps des deux séances d’essais libres tenues en marge du Grand Prix de Formule 1 de la Turquie.

Associated Press

Champion en titre et détenteur d’une mince avance au classement des pilotes en 2021, Hamilton a devancé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) lors de la première séance et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), lors de la seconde.

« Le changement [de moteur] est O.K., a dit Hamilton. Je ne suis pas certain qu’il était aussi efficace dans la deuxième séance. »

Hamilton est le détenteur du record avec 101 positions de tête en carrière, et il aura besoin d’une excellente performance en qualifications samedi afin de limiter les dégâts attribuables à sa pénalité de 10 places sur la grille de départ décernée pour son changement de moteur.

Je dois décrocher la position de tête afin de limiter les dégâts.

Lewis Hamilton

Et même si Hamilton obtient sa 102e position de tête en carrière, il partira au mieux 11e et devra composer avec la congestion en milieu de peloton.

« Elles [les voitures Ferrari] seront difficiles à dépasser, tout comme les [voitures] Alpine et McLaren », a souligné Hamilton.

Et il en est conscient.

Hamilton est rentré au garage 10 minutes après le lancement de la deuxième séance, se plaignant d’un manque d’adhérence de ses pneus avant.

Une fois le problème réglé, Hamilton s’est retrouvé au sommet du classement à mi-chemin de la séance. Il l’a complétée avec une avance de 17 centièmes de seconde sur Leclerc, et de 41 centièmes de seconde sur Valtteri Bottas, son coéquipier chez Mercedes.

Verstappen n’a pas affiché sa vitesse habituelle et il a dû se contenter de la cinquième place, derrière son coéquipier Sergio Perez.

PHOTO MURAD SEZER, REUTERS

Max Verstappen

« On dirait bien qu’il faudra faire des heures supplémentaires ce soir, parce que ç’a été un gâchis aujourd’hui, a évoqué le Néerlandais. Nous devrons nous améliorer à tous les niveaux, et nous n’avons pas beaucoup de données pour cette voiture sur cette piste. »

Lors de la séance initiale, Hamilton avait devancé Verstappen par 43 centièmes de seconde, et Leclerc par 48 centièmes de seconde. Bottas avait pris le quatrième rang.

Après s’être classé 17e lors de la séance initiale, le Québécois Lance Stroll, sur Aston Martin, a terminé 13e lors de la deuxième séance, à 1,216 seconde de Hamilton.

« C’est positif aujourd’hui, mais nous sommes conscients que nous devons extraire davantage de la voiture en vue du week-end, a déclaré le Québécois. Je suis certain que nous y parviendrons, et nous tenterons d’améliorer nos réglages également. L’essentiel, c’est qu’on sait ce qu’on doit faire. Nous retournerons à la planche à dessin ce soir et travaillerons fort afin d’être prêts pour demain [samedi]. »

PHOTO SEDAT SUNA, REUTERS

Lance Stroll

Son coéquipier Sebastian Vettel, 13e à l’issue de la première séance, a glissé de trois échelons lors de la seconde.

Le Torontois Nicholas Latifi (Williams) s’est classé 17e lors de la deuxième séance, après avoir complété la première en 15e position.

Une troisième séance d’essais libres aura lieu samedi matin, avant les qualifications.

Hamilton est à la recherche d’un huitième championnat des pilotes en carrière, ce qui lui permettrait de se hisser au tout premier rang à ce chapitre dans l’histoire de la F1, devant l’Allemand Michael Schumacher.

Le Britannique détient une avance de deux points sur Verstappen avec sept courses à disputer, incluant celle de dimanche.

Toutefois, cette avance pourrait bien avoir disparu après l’épreuve à Istanbul, car Hamilton encaissera une pénalité de 10 places sur la grille de départ dimanche pour avoir dépassé la limite de trois moteurs cette saison. Mercedes a fait usage d’un quatrième moteur à combustion vendredi.

Verstappen domine Hamilton au chapitre des victoires en 2021, avec sept contre cinq, et des positions de tête, avec sept contre trois.