(Zandvoort) La voiture du champion en titre de Formule 1 Lewis Hamilton a rendu l’âme pendant la deuxième séance d’essais libres vendredi au Grand Prix des Pays-Bas, ce qui a permis aux pilotes Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz fils de signer les deux meilleurs temps.

Jérôme Pugmire Associated Press

Les pilotes de la Scuderia ont été suivis par Esteban Ocon (Alpine), le coéquipier de Hamilton chez Mercedes Valtteri Bottas, et Max Verstappen (Red Bull), qui s’est contenté de la cinquième place devant une marée orange de partisans.

« C’est fou, je suis incapable de réussir un tour », a confié le pilote Red Bull sur les ondes radio.

Sebastian Vettel, au volant de son Aston Martin, a enregistré le 10e temps, tandis que son coéquipier, le Québécois Lance Stroll, a suivi au 14e rang. Le Torontoi Nicholas Latifi (Williams) a enregistré de son côté le 18e chrono.

« C’est un bon départ, et j’ai vraiment apprécié de pouvoir piloter de nouveau ici à Zandvoort. La première séance a été écourtée, et j’ai signé le neuvième temps, puis nous avions trouvé les réglages pour la deuxième séance, mais le drapeau rouge est sorti alors que j’étais sur un tour lancé », a noté le pilote de Mont-Tremblant.

« La séance de qualifications (samedi) sera déterminante, car les dépassements sont difficiles ici, et la piste est abrasive, ce qui pourrait jouer un rôle sur notre stratégie de course », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Hamilton, qui convoite toujours sa 100e victoire en F1, a abouti au 11e échelon.

Le Britannique s’est plaint rapidement en deuxième séance d’un problème de puissance avec son moteur Mercedes, et son équipe lui a demandé de s’immobiliser en bordure de piste. Le septuple champion du monde s’est alors extirpé de sa monoplace, avant d’effectuer une inspection d’usage afin de s’assurer que tout était éteint à bord.

« Ce n’est pas la fin du monde. Ce fut une très belle journée, et c’était formidable de voir la foule, a noté Hamilton. Il y a tellement de spectateurs néerlandais ici, et ils apportent tellement d’énergie. »

L’incident a entraîné une explosion de joie dans les gradins, remplis de partisans de leur héros local, Verstappen.

« C’est normal, je lutte contre leur pilote, a dit Hamilton. Ça ne me dérange pas du tout. »

Un drapeau rouge a suivi, et la voiture de Hamilton a été remorquée jusqu’aux puits.

La séance a été relancée après environ 10 minutes, et elle a de nouveau été interrompue avec 25 minutes à écouler lorsque le pilote Haas Nikita Mazepin a — de nouveau — perdu le contrôle de sa voiture vers le bac à graviers.

Une troisième séance d’essais libres sera présentée samedi matin, avant la séance de qualifications. Verstappen convoitera alors sa septième position de tête de la saison.

Verstappen accuse trois points de retard sur Hamilton, actuel meneur au championnat. Le pilote néerlandais mène Hamilton 6-4 pour les victoires et 6-3 pour les positions de tête, mais il a perdu de nombreux points après un accident au Grand Prix de Grande-Bretagne et s’être retrouvé en fond de peloton au Grand Prix de Hongrie à la suite d’une sortie de piste au premier tour.

Hamilton a dominé la première séance d’essais libres du Grand Prix des Pays-Bas, alors que la F1 effectue un retour au pays pour la première fois depuis 1985.

« Cette piste est époustouflante, vraiment. Je le savais depuis mon passage en F3, mais c’est complètement dément en F1, a déclaré Hamilton. La vitesse avec laquelle on négocie le virage no 3, wow. C’est une véritable piste de course. »

Dans la matinée, des légions de supporters néerlandais vêtus d’orange se sont rassemblés dans les trains alors qu’ils venaient encourager leur compatriote Verstappen.

La station balnéaire endormie de 17 000 habitants a pris vie alors que les habitants accrochaient des drapeaux à damier à leurs fenêtres sur la route qui mène de la gare au circuit.

Environ 65 000 amateurs se sont entassés dans des gradins qui étaient à 67 % de leur capacité en raison des restrictions sanitaires. Tous devaient montrer un passeport coronavirus pour entrer sur le site.

Avec La Presse Canadienne