(Indianapolis) Après une longue attente, Helio Castroneves a pu rejoindre le groupe exclusif des quadruples gagnants de l’Indianapolis 500, dimanche.

Jenna Fryer La Presse Canadienne

Castroneves a grimpé la clôture de l’Indianapolis Motor Speedway et il a ensuite couru le long de la piste pour saluer les 135 000 spectateurs présents.

À 46 ans, et un des pilotes les plus âgés à prendre le départ de la course, le Brésilien a été interrompu dans sa célébration à plusieurs reprises par d’autres pilotes et la majorité des membres de l’Équipe Penske, avec qui Castroneves a gagné l’épreuve à trois occasions.

Castroneves a connu une belle course et il a rejoint A. J. Foyt, Al Unser senior et Rick Mears parmi les seuls pilotes à avoir gagné l’Indianapolis 500 à quatre reprises. Mears était le dernier à avoir joint ce groupe, en 1991.

PHOTO MICHAEL CONROY, ASSOCIATED PRESS

Helio Castroneves démontrant sa confiance devant les spectateurs avant le départ de la course.

« J’adore Indianapolis ! Vous ne comprenez pas, les partisans me donnent de l’énergie », s’est exclamé Castroneves.

Castroneves était en quête d’un quatrième triomphe à l’Indianapolis 500 depuis 2009.

Il faisait également partie de l’équipe qui a gagné les 24 heures de Daytona, en janvier, prenant part à cet évènement pour la première fois de sa carrière.

« J’ai participé à deux courses cette année et je les ai toutes gagnées. Je dirais que c’est plutôt bon », a mentionné Castroneves.

Castroneves a résisté à Alex Palou pour remporter la 105e représentation de la course devant le plus haut total de spectateurs pour un évènement sportif en 18 mois. Les 135 000 spectateurs représentaient 40 % de la capacité des gradins autour du circuit.

Simon Pagenaud, le gagnant en 2019 et ancien coéquipier de Castroneves avec l’Équipe Penske, est monté sur la troisième marche du podium.

Le Canadien James Hinchcliffe a terminé la course au 21e rang.

Il y a un an, aucun spectateur n’avait été admis pour la course, qui avait été repoussée jusqu’en août. Cette année, les partisans et les célébrités étaient de retour et ils ont assisté à la victoire d’un des pilotes les plus populaires de l’histoire de l’Indianapolis 500.