(Paris) Des changements aux règlements visant à ajouter de la flexibilité à la saison de la Formule 1 fortement perturbée par la pandémie de coronavirus ont été approuvés.

Jerome Pugmire
Associated Press

Les huit premières des 22 courses programmées cette année ont été annulées, le Grand Prix d’Australie en lever de rideau de la saison et le légendaire Grand Prix de Monaco ayant été rayés du calendrier.

Il n’y a actuellement aucune date pour le début de la saison, les prochaines courses étant celles au Canada le 14 juin, en France le 28 juin et en Autriche le 5 juillet. Les courses reportées pourraient être reprogrammées plus tard cette année, si le championnat se met en branle.

Un changement majeur permet à la FIA et au propriétaire de la F1 de modifier le calendrier des courses sans consultation ni vote, afin de gagner du temps.

Le président de la FIA, Jean Todt, est habilité « à prendre toute décision concernant la F1 » et d’autres compétitions internationales en cas d’urgence. La FIA peut également modifier les règlements avec 60 % d’approbation des équipes plutôt qu’à l’unanimité.

Concernant les règlements techniques, les 10 équipes de F1 ne peuvent faire tout développement aérodynamique cette année en ce qui concerne la saison 2022.

Un report précédemment annoncé des modifications des règlements de 2021 jusqu’en 2022, à des fins de réduction des coûts, a été officiellement approuvé.

La seule exception à ce report concerne l’interdiction du système de direction à deux axes, que Mercedes a dévoilé lors des essais hivernaux, dès 2021.

Le DAS aide les Mercedes dans les virages et réduit l’usure des pneus. Les images à bord ont montré le champion du monde Lewis Hamilton tirant sur le volant en ligne droite, modifiant apparemment l’angle des roues avant. Les autres équipes ont été prises par surprise par cette innovation.

De plus, le nombre autorisé de changements de pièces du moteur est modifié pour prendre en compte le nombre réduit de courses. Il y a maintenant également une période d’arrêt obligatoire de l’usine de trois semaines pour les fabricants de moteurs en avril, en plus de celle déjà observée par les équipes.

La FIA a déclaré que son Conseil mondial du sport automobile a approuvé les modifications par vote électronique pour aider à « organiser un calendrier des courses qui protège le mieux la valeur commerciale du championnat et qui limite les coûts autant que possible. »

Tous les changements ont été approuvés à l’unanimité par les équipes, a indiqué la FIA, et de nouvelles mesures seront mises en place pour 2021 après de nouvelles discussions avec elles.