(Daytona Beach) Denny Hamlin a remporté une deuxième victoire consécutive au Daytona 500 lundi, à l’issue d’une course marquée par un terrible accident qui a entraîné l’hospitalisation du vétéran Ryan Newman.

Jenna Fryer
Associated Press

Hamlin a remporté pour la troisième fois le Daytona 500, lundi, devenant au passage le premier pilote depuis Sterling Marlin en 1995 à gagner « La Grande Course américaine » lors de saisons consécutives.

PHOTO PETER CASEY, USA TODAY SPORTS

Denny Hamlin

« Je crois simplement être un pilote qui étudie la course automobile, a dit Hamlin. J’apprends constamment, j’essaie de voir où je dois me placer et quand. Ça ne fonctionne pas toujours. Je me fie à mon instinct et ç’a m’a bien servi jusqu’ici. »

PHOTO TERRY RENNA, AP

L’équipe de Denny Hamlin célèbre sa victoire

Cette victoire est survenue lors de la deuxième course seulement en 62 ans remise en raison de la pluie, d’une visite de Donald Trump, de deux drapeaux rouges et de deux prolongations.

Tandis qu’il était collé sur Ryan Blaney au fil d’arrivée — la marge de 0,014 seconde est la deuxième plus faible de l’histoire de la course — Ryan Newman a heurté le mur et a traversé le fil de façon spectaculaire.

  • Ryan Newman (6)

    PHOTO DAVID GRAHAM, AP

    Ryan Newman (6)

  • PHOTO DAVID GRAHAM, AP

  • PHOTO JOHN RAOUX, AP

  • PHOTO DAVID GRAHAM, AP

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Sa voiture a effectué plusieurs tonneaux et a franchi l’arrivée sur le toit, en flammes. Newman a dû être envoyé à l’hôpital, et son bolide a été très endommagé.

Les pilotes étaient très préoccupés dont un Corey LaJoie secoué, lui qui a heurté la voiture de Newman alors qu’elle faisait des tonneaux.

« J’espère vraiment que Newman est correct, a gazouillé LaJoie. Je n’avais d’autre choix que de passer au travers de la fumée. »

Hamlin est devenu le premier pilote depuis Sterling Marlin en 1995 à remporter la course deux ans de suite, mais le résultat a été assombri.

PHOTO PETER CASEY, USA TODAY SPORTS

Denny Hamlin (11) devant le peloton

« Je pense que nous tenons parfois pour acquis que nos voitures sont sécuritaires en tous points, a dit Hamlin. Nous prions pour Ryan. »

L’an dernier, la victoire de Hamlin a permis à Joe Gibbs Racing de balayer le podium, lançant les activités d’une saison record au cours de laquelle les pilotes Gibbs ont signé 19 victoires et remporté le championnat.

En l’emportant pour une troisième fois, Hamlin a rejoint un groupe de six pilotes membres du Temple de la renommée à en avoir gagné autant. Il a égalé Dale Jarrett — premier à procurer une victoire à l’écurie Gibbs à Daytona en 1993 — Jeff Gordon et Bobby Allison.

Seuls Cale Yarborough (quatre victoires) et le recordman Richard Petty (sept) le devancent.

- Avec l'Agence France-Presse