(Sotchi) Deux semaines après le très agité Grand Prix de Toscane, la F1 se déplace ce week-end à Sotchi pour le GP de Russie, où Lewis Hamilton (Mercedes) peut égaler le nombre de victoires record de Michael Schumacher, devant 30 000 spectateurs.

Agence France-Presse

Après sa 1re place lors du dernier GP au Mugello, le Britannique de 35 ans peut dès ce dimanche sur les rives de la mer Noire égaler les 91 succès du « Kaiser », alors qu’il restera ensuite encore sept courses avant de boucler la saison 2020 de F1.

Une nouvelle étape pour Hamilton qui efface petit à petit les records de son illustre aîné allemand : il est déjà titulaire du plus grand nombre de pôles positions (95) et de podiums (158) notamment.

Égaler le record de victoires de « Schumi » semble d’autant plus à la portée du sextuple champion du monde, que les 5,848 km de la piste de Sotchi, avec leurs grandes lignes droites et leurs cassures à 90 degrés prises pied au plancher, semblent favorables aux flèches noires de Mercedes.

D’ailleurs, les statistiques sont limpides : depuis 2014 et l’introduction de ce GP au calendrier FIA, seule la marque allemande y a gagné. Quatre fois grâce au Britannique, et deux grâce à Valtteri Bottas et Nico Rosberg.

Et si Hamilton, actuel leader bien installé du Championnat du monde, est de nouveau victorieux dimanche, il pourra même célébrer dignement sa prouesse.

Ricciardo en embuscade

Car, pour la première fois de la saison, les spectateurs sont attendus en masse dans les tribunes. Tout en promettant des mesures sanitaires strictes, les organisateurs annoncent 30 000 spectateurs sur l’autodrome, à comparer aux 2900 invités de Ferrari il y a quinze jours en Toscane.

Derrière les Mercedes, on attend un sursaut d’orgueil des Redbull : pris dans un accrochage, Max Verstappen n’a pas bouclé un tour à Mugello alors qu’Alexander Albon a pour la première fois de sa carrière goûté au podium en finissant troisième.

Les deux pilotes des RB16 tenteront de profiter de cette piste rapide pour mettre en valeur les qualités de leurs monoplaces chaussées des gommes les plus tendres disponibles.

Sur ce tracé empruntant les routes autour du village olympique de Sotchi, la stratégie à un arrêt seulement est habituellement privilégiée. La gestion des pneus en est d’autant plus cruciale, et peut réserver quelques surprises y compris aux favoris.

Parmi les challengers, Daniel Ricciardo (Renault) pourrait jouer les trouble-fête, fort de sa 4e place en Toscane, pour la troisième fois au pied du podium cette saison.

L’Australien, qui occupe la 7e place au championnat avec 53 points, a fait forte impression lors du dernier Grand Prix en faisant partie des 12 pilotes (seulement) qui ont passé la ligne d’arrivée.

Il « donnera absolument tout » pour finir une place plus haut sur l’autodrome de Sotchi et signer peut être son premier podium avec l’équipe Renault F1.

Ferrari dans l’expectative

Derrière le natif de Perth au classement général, Charles Leclerc (8e avec 49 points), le titulaire de la pole en 2019, aura sans doute bien du mal à réitérer cette performance ce week-end.

Cela dit les Ferrari, pour leur 1001e GP, viennent avec de nouveaux éléments aérodynamiques, censés améliorer un peu la forme des SF1000 sur ce circuit où la puissance et la vitesse pure sont essentielles.

Surtout la Scuderia prépare déjà la saison 2021, puisque les voitures seront, à peu de choses près, les mêmes, conséquence d’une saison 2020 marquée du sceau du nouveau coronavirus et de la diminution des coûts décidée par l’ensemble du paddock.

Enfin, le pilote russe Daniil Kvyat (AlphaTauri), régional de cette étape, aura à cœur de briller devant son public, même si de l’aveu de son coéquipier Pierre Gasly, le potentiel de performance des monoplaces de l’équipe junior de Redbull est difficile à évaluer sur cette piste.

Un espoir peut-être pour le paddock, et pour les spectateurs : Mercedes sera suivi de près par une équipe de tournage de Netflix de vendredi à dimanche, pour la fameuse série documentaire « Drive to survive ».

Or, l’année dernière, dans les mêmes circonstances lors du GP d’Allemagne, cela ne leur avait pas porté chance, Bottas s’étant écrasé et Hamilton finissant à une pénible 9e place.

Classement des pilotes

1. Lewis Hamilton (GBR) 190 pts

2. Valtteri Bottas (FIN) 135

3. Max Verstappen (NED) 110

4. Lando Norris (GBR) 65

5. Alexander Albon (THA) 63

6. Lance Stroll (CAN) 57

7. Daniel Ricciardo (AUS) 53

8. Charles Leclerc (MON) 49

9. Sergio Pérez (MEX) 44

10. Pierre Gasly (FRA) 43

11. Carlos Sainz Jr (ESP) 41

12. Esteban Ocon (FRA) 30

13. Sebastian Vettel (GER) 17

14. Daniil Kvyat (RUS) 10

15. Nico Hülkenberg (GER) 6

16. Kimi Räikkönen (FIN) 2

17. Antonio Giovinazzi (ITA) 2

18. Kevin Magnussen (DEN) 1

Classement des constructeurs

1. Mercedes 325 pts

2. Red Bull-Honda 173

3. McLaren-Renault 106

4. Racing Point-Mercedes 92

5. Renault 83

6. Ferrari 66

7. AlphaTauri-Honda 53

8. Alfa Romeo Racing-Ferrari 4

9. Haas-Ferrari 1

N. B. : L’écurie Racing Point a été pénalisée de 15 points (7,5 points par voiture) pour s’être inspirée des écopes de frein de Mercedes en 2019 pour développer les siennes en 2020, sous réserve de décision en appel (Racing Point, Ferrari et Renault ont fait appel).