(Silverstone) Le Québécois Lance Stroll a encore une fois démontré le potentiel de la Racing Point cette saison en dominant la deuxième séance d’essais libres en prévision du Grand Prix de Grande-Bretagne. À l’opposé, l’équipe Ferrari a connu une autre mauvaise journée, Sebastian Vettel passant la majeure partie du temps dans le garage de l’équipe.

Associated Press

Stroll a terminé quatrième au Grand Prix de Hongrie il y a deux semaines au volant de sa monoplace qui utilise des moteurs Mercedes et affiche un bon rythme cette saison.

« C’est formidable d’être en tête à la fin de la journée, après la 2e séance, s’est exclamé Stroll.

« La voiture était solide sur les courts et longs relais aujourd’hui, c’est donc un début de week-end prometteur pour nous. Nous savions à l’arrivée du week-end que Silverstone pouvait convenir à la voiture et il semble que nous ayons une bonne chance de prétendre à de gros points ce week-end, même si les qualifications et la course sont là où cela compte vraiment. »

Alexander Albon (Red Bull) a signé le deuxième chrono — à seulement 0,09 de Stroll – mais il a plus tard été victime d’un accident. Valtteri Bottas (Mercedes) a terminé troisième pour Mercedes, devant Charles Leclerc de Ferrari et son coéquipier Lewis Hamilton.

« C’était une journée assez difficile pour être honnête, a commenté Hamilton. L’équilibre n’est pas aussi bon que j’aimerais qu’il soit. Nous devons travailler dessus ce soir et voir si nous pouvons le régler. Ce n’est pas un désastre, mais c’était une journée difficile au volant. ”

« Il y a beaucoup de chaleur provenant du cockpit », a décrit Hamilton, le meneur du championnat à la fin d’une séance qui s’est déroulée dans des conditions chaudes et humides.

Le Torontois Nicholas Latifi s’est classé 20e et dernier.

Le coéquipier inattendu de Stroll, Nico Hulkenberg, s’est classé septième après avoir remplacé à la dernière minute Sergio Perez, qui a reçu un diagnostic positif au coronavirus après un voyage chez lui au Mexique.

Ce temps était important pour Hulkenberg, qui n’a reçu l’appel que la veille et a été confirmé comme remplaçant peu de temps avant le début de la séance matinale. Le vétéran pilote allemand a déjà couru pour l’équipe quand elle était connue sous le nom de Force India et il s’est rapidement adapté.

« Il a fait 45 minutes dans le simulateur ce matin, a déclaré le directeur de l’équipe Otmar Szafnauer. Il connaît très bien l’équipe, il connaît les ingénieurs. »

Szafnauer n’est pas certain que Perez puisse récupérer sa place en vue de la course du week-end prochain, qui se déroule également à Silverstone.

« À ce stade, nous ne savons toujours pas si on va lui demander de se mettre en quarantaine pendant sept ou 10 jours », a poursuivi Szafnauer, faisant référence aux protocoles locaux de santé et de sécurité.

Vettel a finalement roulé, mais il n’a pu faire mieux qu’une modeste 18e position, à environ 1,6 seconde de Stroll.

Vettel n’a même pas enregistré un chrono lors de la première séance à cause d’un problème avec le système de refroidissement intermédiaire de la voiture. Les mécaniciens de Ferrari ont travaillé fort pour préparer la voiture en vue de l’après-midi, mais après 30 minutes, le quadruple champion était de retour pour des réparations alors que l’équipe changeait ses pédales.

Vettel est demeuré au fond du garage avec son casque posé sur sa tête et un air dépité. Ferrari traverse une saison difficile, Vettel n’ayant récolté que neuf points lors des trois premières courses avec une sixième position en Hongrie comme meilleur résultat.

« C’était une journée compliquée, j'ai eu un problème avec la pédale de frein et nous avons dû corriger, a expliqué l’Allemand. C’était difficile de se mettre dans le rythme après, nous avons encore à apprendre pour demain et nous devons faire progresser la voiture. »

La deuxième séance a été interrompue à mi-chemin quand Albon a quitté la piste et a percuté la barrière de sécurité. Il en est sorti indemne. Mais le drapeau rouge a toutefois été agité pendant que les débris étaient retirés et les pilotes ont perdu environ 10 minutes.

Verstappen a réussi le meilleur temps lors de la première séance d’essais et a été près d’une demi-seconde plus rapide que Hamilton, mais il utilisait des pneus plus rapides. Stroll était troisième.

Il y a une troisième séance d’essais libres, samedi, avant les qualifications de l’après-midi, où Hamilton visera une 91e position de tête record. Le sextuple champion du monde a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne à six reprises et n’est qu’à cinq victoires du record de 91 en F1 de Michael Schumacher.

2e séance d’essais libres 

Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes) 1 : 27 274 (29 tours)

Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) 1 : 27 364 (13)

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1 : 27 431 (30)

Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1 : 27 570 (30)

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1 : 27 581 (27)

Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren-Renault) 1 : 27 820 (35)

Nico Hülkenberg (GER/Racing Point-Mercedes) 1 : 27 910 (28)

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1 : 27 997 (31)

Daniel Ricciardo (AUS/Renault) 1 : 28 112 (30)

Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1 : 28 159 (35)

Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1 : 28 169 (26)

Esteban Ocon (FRA/Renault) 1 : 28 219 (35)

Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1 : 28 256 (31)

Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1 : 28 390 (23)

Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda) 1 : 28 426 (29)

Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1 : 28 564 (27)

George Russell (GBR/Williams-Mercedes) 1 : 28 771 (26)

Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1 : 28 860 (23)

Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1 : 28 898 (27)

Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) 1 : 29 958 (35)