(Budapest) Sebastian Vettel a confirmé être en pourparlers pour un éventuel changement vers Racing Point la saison prochaine, tandis que Sergio Perez a déjà été contacté par une autre écurie de Formule 1.

Jerome Pugmire
Associated Press

Vettel quittera Ferrari à la fin de la présente saison et son avenir en F1 demeure incertain. Se joindre à Racing Point pourrait être une option, pourvu que l’écurie ne rompe les liens avec Perez ou Lance Stroll.

« À cette étape-ci, je crois qu’il ne s’agit que de discussions. Si nous passons à une étape, comme avec toute autre écurie, ça deviendra plus concret, a déclaré Vettel jeudi, en marge du Grand Prix de Hongrie. Tout est encore possible pour l’an prochain : piloter, ne pas piloter, revenir ou faire quelque chose de différent. Je ne ressens pas de pression de prendre une décision maintenant. »

Les options sont limitées pour le vétéran pilote allemand, malgré ses quatre titres de champion du monde.

Son ancienne écurie, Red Bull, a écarté tout retour chez elle, tandis que Mercedes devrait garder Valtteri Bottas comme coéquipier de Lewis Hamilton. McLaren a signé un contrat pour au moins les deux prochaines saisons avec Daniel Ricciardo, tandis que Renault le remplacera par Fernando Alonso.

C’est à se demander si Racing Point est la seule option de Vettel, outre que de prendre une année sabbatique ou sa retraite.

« Il y a deux façon de voir les choses. La première est sur papier : quels baquets sont disponibles et lesquels ne le sont pas, a-t-il dit. L’autre est […] que j’ai été en F1 depuis si longtemps et vous ne savez jamais ce qui peut se passer. La situation peut changer. »

Racing Point portera le nom d’Aston Martin la saison prochaine et a l’ambition de se battre pour le titre. En signant Vettel, malgré ses ennuis actuels chez Ferrari, elle enverrait un puissant message en ce sens.

« Tout le monde parle de Racing Point, a indiqué Vettel. Leurs deux premières courses ont été impressionnantes. »

Même si Perez fait bien cette saison, il est plus probable qu’il soit le pilote qui quitte, considérant que Stroll est le fils du propriétaire. Le milliardaire Lawrence Stroll a complété une prise de contrôle du manufacturier britannique Aston Martin en avril.

« Je suis déterminé à demeurer ici, a déclaré Lance Stroll jeudi, rejetant du revers de la main les spéculations. J’imagine que ça fait partie de tout ce cirque, ces rumeurs. »

Les rumeurs entourant Vettel ont fait en sorte de rendre Perez populaire.

« Nous avons été contactés par une écurie des paddocks — je ne dirai pas laquelle — ainsi que d’autres séries de course automobile, a indiqué Perez. C’est ma 10e saison en F1, alors je suis habitué à ce manège. Vous ne savez jamais ce qui peut se passer. »