(Spielberg) La Formule 1 a franchi une autre étape dans l’élaboration de son calendrier remanié pour la saison 2020, mais on ignore toujours si le Grand Prix du Canada y figurera.

La Presse canadienne

Les dirigeants du championnat ont annoncé que le premier Grand Prix de Toscane au Mugello aura lieu le 13 septembre. Il sera suivi deux semaines plus tard par le Grand Prix de Russie, qui pourrait être la première course cette saison avec des spectateurs.

La saison de la F1 s’est mise en branle le week-end dernier en Autriche, sans amateurs au Red Bull Ring de Spielberg à cause de la pandémie de coronavirus. Mais le vice-premier ministre russe Dmitry Chernyshenko a révélé qu’il espérait que les spectateurs pourraient assister à la course de Sotchi plus tard cette année.

« La Russie est prête à accueillir les équipes et les spectateurs de Formule 1. Le gouvernement fournira toute l’aide nécessaire pendant la préparation et la tenue de la compétition, a mentionné Chernyshenko. Ce sera un évènement important pour le sport russe. »

Le nombre de spectateurs que les autorités russes espèrent autoriser à l’intérieur de l’autodrome de Sotchi d’une capacité de 55 000 personnes demeurait imprécis.

« Ce sera un festival incroyable pour le plus large public possible, a déclaré Alexey Titov, chef de la direction du promoteur de la course soutenu par l’État. Nous sommes convaincus que les difficultés de cette année ne deviendront pas un obstacle pour les partisans de sport automobile. Nous nous préparons méticuleusement à recevoir les spectateurs en toute sécurité et nous avons hâte de voir tout le monde. »

Les deux courses ont été ajoutées au calendrier par les organisateurs de la F1 vendredi, ce qui porte le nombre d’épreuves programmées jusqu’à présent cette saison à 10 — toutes en Europe.

Ce sera la première fois depuis 2006 que deux courses auront lieu en Italie.

La F1 espère toujours tenir 15 à 18 Grands Prix et terminer la saison en décembre avec des courses à Bahreïn et à Abou Dabi.

Pour espérer tenir sa course sur le circuit Gilles-Villeneuve de l’Île Notre-Dame, le président du Grand Prix du Canada a répété à plusieurs reprises que la course doit être présentée au plus tard à la mi-octobre en raison des contraintes climatiques. Le week-end de l’Action de grâce a été avancé comme date possible, mais certains obstacles resteraient encore à régler avant qu’une décision finale soit annoncée.

« Nous avons bien démarré notre saison en Autriche le week-end dernier et nous sommes de plus en plus confiants dans nos plans de course pour le reste de 2020, a déclaré le président de la F1, Chase Carey. Nous sommes également ravis de voir la Formule 1 pour la première fois au Mugello, une occasion qui marquera le 1000e Grand Prix de Ferrari. »

Le Mugello est situé à environ 32 kilomètres de Florence. Il n’a jamais organisé de course de F1 mais a accueilli des courses de F2 et de MotoGP, tout en étant auparavant une piste d’essai de Ferrari.

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel y a fait un essai routier le mois dernier.