(Londres) L’ancien patron de la F1 Bernie Ecclestone a apporté mercredi son soutien au sextuple champion du monde Lewis Hamilton, qui avait dénoncé lundi le silence des « plus grandes stars » de son sport « dominé par les blancs », après la mort de George Floyd aux États-Unis.

Agence France-Presse

« C’est une bonne chose que Lewis s’exprime et que les joueurs de football commencent à parler et qu’ils continuent à le faire », a déclaré M. Ecclestone à l’AFP, depuis son domicile en Suisse.

En ce qui me concerne, je suis très surpris qu’il ait fallu si longtemps pour qu’une personne noire tuée aussi brutalement attire l’attention des sportifs sur ces choses.

Bernie Ecclestone

Après la mort le 25 mai de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, lors de son interpellation à Minneapolis (Minnesota), Hamilton avait écrit sur Instagram : « Certains d’entre vous figurent parmi les plus grandes vedettes et pourtant vous restez silencieux face à l’injustice ».

« Personne ne bouge le petit doigt dans mon sport qui est bien sûr dominé par les blancs. J’y suis l’une des seules personnes de couleur, je reste encore seul », avait ajouté le pilote britannique de Mercedes.  

Outre Ecclestone, Toto Wolff, le patron de l’écurie Mercedes, a également soutenu la position de Hamilton.  

« Lewis est un défenseur des minorités. J’ai beaucoup appris de lui », a déclaré Wolff.

Il m’a demandé un jour : “Avez-vous déjà pensé que vous étiez blanc ? ” J’ai répondu que je n’y avais jamais pensé. Il m’a dit : “J’y pense tous les jours.”

Toto Wolff, citant son pilote Lewis Hamilton.

 « Il est très difficile pour nous de comprendre à quel point c’est difficile (en tant qu’homme noir) et je suis heureux qu’il se soit exprimé aussi clairement. Il est l’un des ambassadeurs de ce sport et je pense que c’est bien », a ajouté Wolff.