Le champion de Formule 1 Lewis Hamilton a finalement accepté une prolongation de contrat de Mercedes.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Après des mois de réflexion, le quadruple champion de F1 a ratifié une nouvelle entente avec Mercedes qui arrivera à échéance en 2020. Les détails financiers du pacte n'ont pas été révélés par l'équipe allemande jeudi, mais des rumeurs circulent à l'effet que le Britannique empocherait 52 millions $ US annuellement.

«Retourner au boulot comme d'habitude»

«C'est bien de pouvoir apposer ma signature sur un document, de l'annoncer, puis de retourner au boulot comme à l'habitude, a dit Hamilton. Nous sommes sur la même longueur d'onde, tant sur la piste qu'à l'extérieur de celle-ci, et j'ai hâte de poursuivre mes succès.»

Mercedes a gagné les quatre derniers championnats des pilotes et des constructeurs --Hamilton s'en est adjugé trois--, mais cette saison s'est révélée plus difficile pour les Flèches d'argent.

Hamilton accuse un déficit de huit points sur le pilote Ferrari Sebastian Vettel, et Mercedes concède 20 points à la Scuderia au championnat des constructeurs.

Le pilote âgé de 33 ans a remporté 65 courses - dont 44 avec Mercedes - et signé 124 podiums en carrière. Il est le détenteur du record pour le nombre de positions de tête en F1 avec 76.

Toto est content

Le directeur de l'équipe Mercedes Toto Wolff a admis qu'il était soulagé d'avoir pu convaincre Hamilton, au moment où des rumeurs circulaient à l'effet que le Britannique envisageait de quitter le sport automobile afin de se consacrer à d'autres défis en mode et en musique.

«Il y a eu beaucoup d'intérêt et de rumeurs envers tout ce processus, donc c'est bien d'y mettre un terme en annonçant cette entente, a commenté Wolff. Nous avons signé les derniers documents cette semaine, car nous ne voulions pas que les gens attendent encore davantage.»

Wolff a salué le travail de Hamilton, notamment pour son professionnalisme et son éthique de travail.

«Ce que j'aime le plus avec lui, c'est découvrir l'homme sous le casque, a évoqué Wolff. Il veut constamment s'améliorer, il présente une belle intelligence émotive en tant que membre de l'équipe et il est très loyal envers ceux qui l'entourent.»

Hamilton lutte avec Vettel pour devenir le troisième pilote de l'histoire à décrocher cinq championnats du monde. L'autre étant Juan Manuel Fangio.