Les voitures de F1 auront-elles ce look en 2020 ?C'est ce que propose un designer industriel anglais, Sean Bull, avec son concept de Bugatti F1 2020. Il dit s'inspirer des principes d'aérodynamisme appliqués par Colin Chapman à la F1 et à ses Lotus.

Publié le 18 oct. 2016
LA PRESSE

«Toute la voiture doit être conçue comme une aile géante, servant à coller au sol la voiture», écrit-il. La position basse de la voiture et la forme donnée au dessous et au périmètre de la carrosserie créent un puissant effet de succion vers le bas. La voiture colle au sol, permettant des vitesses inédites.

Bull affirme que la prochaine étape est de changer la forme des ailerons horizontaux qui servent à coller l'auto au sol, mais qui, forcément, ralentissent l'auto.

Fini les ailerons horizontaux

Il ne donne pas beaucoup de détails sur les moyens utilisés pour réaliser son objectif.

Mais on voit une pièce de carrosserie en forme d'arche, tendue entre chaque roue avant et le corps de la voiture. Il y a aussi deux béantes entrées d'air situées de chaque côté du poste de pilotage fermé par une vitre suivant exactement la ligne de la carlingue.

Il sous-entend aussi que le dessous de la voiture a des formes particulières (qu'on ne voit pas sur la photo). «Avec cette technologie, la F1 peut revivre ses heures de gloire grâce à des voitures terrifiantes atteignant des vitesses immenses», écrit Sean Bull.

Que son idée ait de la traction ou pas, qu'importe ?

Quel look...