Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a gagné le Grand Prix de Hongrie pour une cinquième fois, un record, et il en a profité pour devancer son coéquipier Nico Rosberg au sommet du classement des pilotes de Formule 1.

Mis à jour le 24 juill. 2016
Pablo Gorondi ASSOCIATED PRESS

Rosberg a terminé en deuxième position, dimanche, devant Daniel Ricciardo, de Red Bull, Sebastian Vettel, de Ferrari, et Max Verstappen, de Red Bull.

Hamilton totalise cinq victoires en F1 cette saison et 192 points. Rosberg suit avec 186 points, tandis que Ricciardo complète le trio de tête avec 115 points.

Rosberg, parti en pôle, termine à 2 secondes de Hamilton

Hamilton a complété les 70 tours du circuit de Hongrie en 1 heure, 40 minutes et 30,115 secondes, à une vitesse moyenne de 183,059 kilomètres à l'heure.

Il a devancé Rosberg par 1,977 seconde.

Ricciardo a croisé le drapeau à damiers 27 secondes plus tard, tout juste avant Vettel.

Rosberg a remporté les quatre premières épreuves de la saison, mais Hamilton a maintenant gagné cinq des six dernières courses. Verstappen est le seul pilote d'une autre écurie que Mercedes à avoir gagné une épreuve en 2016.

Hamilton a commencé l'épreuve en deuxième position, derrière Rosberg en pole. Il a toutefois doublé l'Allemand dès le premier virage.

« Le départ était crucial, a dit Hamilton, qui s'est détaché de Michael Schumacher pour le plus de victoires en Hongrie. J'ai eu un bon départ et j'étais sous pression par une Red Bull à l'intérieur au premier virage.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg posent ensemble après la course où Hamilton a dépassé Rosberg au classement général. Le sourire de Rosberg est un peu forcé. Photo: AP

Ricciardo a aussi devancé brièvement Rosberg après le départ, mais si le pilote Mercedes a pu rapidement reprendre l'avantage dans ce duel, il n'a jamais été en mesure de s'imposer devant Hamilton.

« J'étais content de repasser Daniel au deuxième virage et j'ai ensuite voulu appliquer de la pression sur Lewis, a mentionné Rosberg. C'est là que j'ai échappé la victoire. »

L'avance de Hamilton sur Rosberg a rarement été plus grande que deux secondes, tandis que celle de Rosberg sur Ricciardo atteignait 8,1 secondes à la fin du 18e tour. L'Australien a toutefois réduit l'écart à 2,8 secondes au 30e tour.

Mercedes cravache Hamilton

Mercedes a noté cette tendance et a demandé à Hamilton de « pousser », sans quoi Rosberg allait devoir changer ses pneus avant lui. Hamilton a répondu qu'il pilotait « du mieux possible », mais a semblé être en mesure d'augmenter la cadence et Ricciardo n'a plus jamais menacé par la suite.

« Je pense que nous avons été très compétitifs pendant la première portion de la course, a mentionné Ricciardo. Mais il semble que Mercedes avait encore un tour dans son sac et leurs voitures se sont améliorées tout au long de l'épreuve. »

La course s'est déroulée sans embûches après des séances d'essais marquées par un accident impliquant Hamilton et une controverse entourant Rosberg, qui n'aurait pas ralenti sous drapeau jaune. Les qualifications avaient aussi été rocambolesques, avec de nombreux incidents et plusieurs interruptions en raison de fortes averses.

Daniel Ricciardo, juste avant le départ du GP de Hongrie. Photo: AFP

La McLaren de Button enfumée et brisée

Le pilote McLaren Jenson Button a été le seul à ne pas compléter la course, abandonnant après 60 tours alors que de la fumée s'échappait de sa voiture.

Button a aussi été la première victime d'une nouvelle règle de la FIA forçant les pilotes à passer aux puits pour des réparations - ou pour abandonner - s'ils reçoivent un avertissement radio d'un problème avec leur voiture.

Button a amorcé la course en huitième position, mais a rapidement été ennuyé par un problème hydraulique. On lui a demandé d'éviter de changer de vitesse, ce qui signifie qu'il aurait dû rentrer aux puits, mais le problème a semblé se régler de lui-même et on lui a indiqué de rester en piste. Les régisseurs ont révisé le message radio et ont donné une pénalité de passage aux puits à Button.

Mercedes domine le championnat des constructeurs avec 378 points. Ferrari (224) et Red Bull (223) continuent de lutter pour la deuxième place.

Sebastian Vettel est arrivé en scooter et est reparti 4e. Photo: AP

Classement du GP de Hongrie

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

les 306,630 km en 1 h 40:30.115

(moyenne: 183,059 km/h)

2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 1.977

3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 27.539

4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 28.213

5. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) à 48.659

6. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 49.044

7. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 1 tour

8. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour

9. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1 tour

10. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1 tour

11. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour

12. Jolyon Palmer (GBR/Renault) à 1 tour

13. Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) à 1 tour

14. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour

15. Kevin Magnussen (DEN/Renault) à 1 tour

16. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour

17. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 1 tour

18. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 2 tours

19. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) à 2 tours

20. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 2 tours

21. Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes) à 2 tours

Meilleur tour en course:

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:23.086 au 52e tour (moyenne: 189,822 km/h)

Abandon:

Jenson Button (GBR/McLaren-Honda): fuite d'huile, 61e tour