(Rabat) L’équipe féminine marocaine de basket a accueilli mercredi son homologue israélienne lors d’un match amical, une première qui s’inscrit dans le cadre de la coopération sportive mise en œuvre depuis la normalisation diplomatique entre le Maroc et Israël fin 2020.   

Publié le 15 juin
Agence France-Presse

C’est la première fois – pour ce qui est du basket – qu’une équipe nationale israélienne affrontait une équipe arabe dans son pays, selon le site de la Fédération israélienne de basket (IBBA). Les rugbymen israéliens avaient, eux, battu le XV émirati en mars 2021 à Dubaï.  

Les Marocaines ont battu les Israéliennes au terme d’une rencontre serrée (62-58), disputée dans un gymnase de Salé, près de Rabat,  devant environ 200 personnes, dont beaucoup de jeunes basketteuses, sur invitation de la Fédération marocaine, a constaté un journaliste de l’AFP.  

Ce match d’exhibition a été organisé en marge d’une convention-cadre de coopération signée mardi à Rabat, en présence du président de la Fédération internationale de basketball Hamane Niang, entre la Fédération royale marocaine de basketball (FRMBB) et l’IBBA afin de développer les échanges sportifs, selon un communiqué.

Elle prévoit notamment l’organisation de tournois et de matchs amicaux à tous les niveaux et la participation d’entraîneurs marocains à des stages de perfectionnement en Israël.

« Nous sommes ici pour le sport et seulement pour le sport. notre objectif est d’améliorer le niveau de notre basketball. Il y aura d’autres matchs dans d’autres catégories », a déclaré à l’AFP Moustapha Aourach, le président de la FRMBB.

« Ce n’est pas un secret, il y a beaucoup de points sensibles dans les relations avec les nations arabes mais nous ne sommes pas des politiciens, nous sommes ici pour jouer au basket », a renchéri son homologue israélien Amiram Halevi.

Mais ce partenariat qualifié d’« historique » rélève aussi, et surtout, de la « diplomatie sportive » après la normalisation des relations bilatérales entre les deux pays.

Il s’inscrit « dans l’esprit des “accords d’Abraham” et est en phase avec la volonté des deux pays de construire l’avenir dans le cadre d’une coopération multidimensionnelle », a souligné le ministre marocaine de l’Éducation et des Sports, Chakib Benmoussa, citée par l’agence de presse marocaine MAP.  

Israël et le Maroc ont rétabli leurs relations diplomatiques en décembre 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, un processus de normalisation entre l’État hébreu et plusieurs pays arabes, soutenu par l’ex-administration américaine de Donald Trump.

Depuis, le rapprochement entre le royaume chérifien et l’État hébreu se poursuit à un rythme soutenu, avec des visites et la signature de partenariats dans les domaines technologique, sécuritaire, militaire, économique et culturel.

Le match de mercredi s’est déroulé sans incident ni protestation.  Si la cause palestinienne continue à recueillir la sympathie de la population marocaine, la normalisation des relations avec Israël n’a guère soulevé de contestation massive.