(New York) LeBron James et Russell Westbrook, en grande forme, ont relancé mardi les Lakers vers la victoire face aux Rockets de Houston 132-123, mettant ainsi fin à une série noire de cinq défaites consécutives pour l’équipe de Los Angeles.

Publié le 29 déc. 2021
Agence France-Presse

James, quadruple champion de la NBA, a été titularisé au poste de pivot pour la première fois en 19 ans de carrière, alors que les Lakers, privés de leur star Anthony Davis, ont également dû composer avec les absences de Rajon Rondo et Trevor Ariza, ainsi que de l’entraîneur Frank Vogel, toujours en protocole anti-COVID-19. Il a marqué 32 points, réalisé 11 rebonds et fait 11 passes décisives.

« J’essaie juste de faire tout ce qu’il faut pour cette équipe », a déclaré James, après le match.

« Ce soir, je débutais en pivot pour la première fois de ma carrière et nous avons pu sortir de cette série de cinq défaites », a ajouté James, qui est devenu le troisième joueur NBA à atteindre les 36 000 points après Kareem Abdul-Jabbar (38 387) et Karl Malone (36 928).

Derrière James, Russell Westbrook, avec 24 points, 12 rebonds et 10 passes-son septième triple double de la saison-a également été un des joueurs clés de la rencontre. Malik Monk a ajouté 25 points et Carmelo Anthony en a marqué 24, dont un tir à trois points qui a permis aux Lakers de reprendre l’avantage à 2min 25 du terme.

« Après la dure défaite du match de Noël (face aux Nets 122-115), chacun a su apporté de grosses contributions » aujourd’hui, s’est félicité James. « Melo a été spectaculaire en sortie de banc une fois de plus. Tout le monde nous a offert de belles minutes de match ».

Les Nuggets tiennent tête aux Warriors

Les Warrriors de Golden State, meneurs de la conférence ouest, ont connu un début de match catastrophique à Denver, avant de remonter un déficit de 24 points à la mi-temps. Mais cela ne leur aura pas suffit pour l’emporter et ils se sont finalement inclinés de peu face aux Nuggets (89-86).

Les Warriors, qui ont perdu Draymond Green à cause des protocoles anti-COVID-19 lundi, ont semblé totalement perdus en début de match, laissant Denver marquer 10 points à zéro dès les premières minutes.

PHOTO D. ROSS CAMERON, USA TODAY SPORTS

Curry, qui n’avait marqué que deux points dans la première mi-temps, a finalement terminé le match avec 23 unités au compteur, dont 5 tirs à derrière l’arc, devenant ainsi le premier joueur NBA à dépasser la barre des 3000 tirs primés rentrés, battant ainsi… son propre record.

Denver, emmené par les 22 points de son MVP Nikola Jokic, menait 60-36 à la mi-temps et a tenu bon face à une furieuse remontée des Warriors, dont 15 points de la star Stephen Curry dans le quatrième quart-temps.

Curry, qui n’avait marqué que deux points dans la première mi-temps, a finalement terminé le match avec 23 unités au compteur, dont 5 tirs à derrière l’arc, devenant ainsi le premier joueur NBA à dépasser la barre des 3000 tirs primés rentrés, battant ainsi… son propre record.

Mais à 1,2 seconde de la fin, c’est son coéquipier Andre Iguodala qui s’est retrouvé avec le ballon entre les mains et qui, en manquant son tir, a empêché les Warriors de décrocher une prolongation.

Les Bucks de Milwaukee, champions en titre, ont eux dominé le Magic d’Orlando 127-110 grâce aux 28 points de Giannis Antetokounmpo et aux 21 points de Khris Middleton, empochant ainsi leur quatrième victoire d’affilée.

À La Nouvelle-Orléans, Garrett Temple a réussi quatre tirs à trois points en moins de quatre minutes dans le quatrième quart-temps, permettant aux Pelicans de l’emporter 108-104 sur les Cleveland Cavaliers, qui ont pourtant compté jusqu’à 23 points d’avance en début de match.

Jonas Valanciunas a réussi quatre lancers francs dans les 28,7 dernières secondes pour sceller la victoire sur Cleveland, qui a par ailleurs perdu Ricky Rubio, transporté hors du terrain avec une blessure au genou à moins de trois minutes de la fin.

Enfin à Toronto, Tobias Harris a signé le premier triple-double de sa carrière, inscrivant 19 points, 12 rebonds et 10 passes, s’ajoutant aux 36 points de Joel Embid pour offrir aux Philadelphia 76ers une victoire 114-109 sur les Raptors.